Règlement arbitralUne première mobilisation réussie : le combat va continuer

Revue Information Dentaire / 27/01/2017 Une première mobilisation réussie : le combat va continuer



Ils étaient plus de 2000 ce matin (le 27 janvier) à manifester devant le siège de la Caisse d’assurance maladie à Paris (XXe) : étudiants surtout, mais aussi hospitaliers, enseignants, prothésistes, assistantes dentaires et libéraux. Le froid n’a pas calmé leur colère contre le règlement arbitral imposé par Marisol Touraine après l’échec des négociations conventionnelles. Jets d’œufs et de peinture contre la façade du bâtiment, fumigènes à gogo, sono à fond, slogans fleuris et même blocage du périphérique quelques petites minutes… Une première manifestation réussie qui augure bien d’une mobilisation générale de la profession dans les semaines à venir.

Les étudiants ont repoussé la fin de leur grève au 3 février, fort de près de 90 % de grévistes, selon l’Union nationale des étudiants dentaires (UNECD). Les syndicats devraient programmer de nouvelles actions rapidement. En tout cas, la CNSD qui n’avait pas officiellement appelé à manifester ce matin, laissant libres ses adhérents de le faire, espère pouvoir organiser une grande manifestation nationale aux côtés des deux autres syndicats, Union dentaire et FSDL, comme de toutes les composantes du secteur dentaire. Un événement qui pourrait avoir lieu après la publication au Journal officiel du règlement arbitral, sans doute début mars.

L’Union dentaire, qui demandait à la CNSD de résilier la convention actuelle (2006) pour échapper au règlement arbitral, a reçu une fin de non-recevoir. Selon la CNSD, ce règlement arbitral d’exception est attaquable devant le Conseil d’Etat et devant le Conseil constitutionnel par le biais d’une question prioritaire de constitutionnalité (le Conseil constitutionnel a validé la Loi de financement de la Sécurité sociale sans être précisément saisi sur l’article 75 qui instaure le règlement arbitral). Or, si la convention est résiliée, Marisol Touraine pourrait demander d’en négocier une nouvelle très rapidement, forcément sur la base de ce qui vient d’être proposé par l’Assurance maladie (plafonnements). Sans accord des syndicats, un règlement arbitral classique, pour le coup inattaquable juridiquement, s’appliquera.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Troisième round : objectif prévention et qualité des soins

Troisième round : objectif prévention et qualité des soins

Pas question ici de rémunération chiffrée ou de plafonnements, mais d’une réflexion sur ce qui pourrait être réalisé dans ces domaines. Chacun a fait part de ses propositions. La CNAM n’est pas hostile à la création d’une nouvelle rémunération valorisant la qualité et la pertinence des soins. Mais quels seraient les objectifs et les actes à privilégier ? Un pourcentage de soins ...

Politique de santé 16/11/2017A
L’accès partiel aux professions  de santé entériné

L’accès partiel aux professions de santé entériné

Malgré les contestations du monde de la santé depuis de longs mois, le décret relatif à la reconnaissance des qualifications professionnelles dans le domaine de la santé est finalement paru le 3 novembre dernier au Journal officiel. Il ne concerne pas les professions médicales (dont les diplômes bénéficient d’une reconnaissance automatique entre pays membres de l’Union), mais plusieurs ...

Politique de santé 14/11/2017A
Contre le règlement arbitral les cabinets fermés du 27 novembre au 2 décembre

Contre le règlement arbitral les cabinets fermés du 27 novembre au 2 décembre

La CNSD et l’UD rappellent en ce début du mois de novembre que la mobilisation du monde dentaire contre le règlement arbitral doit se poursuivre malgré la reprise des négociations conventionnelles. « Si le règlement arbitral devait perdurer et si ses dispositions tarifaires devaient s’appliquer, c’est une chape de plomb qui s’abattrait sur la médecine bucco-dentaire », alarme Catherine ...

Politique de santé 13/11/2017
23/10/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Paris 16e Muette, cherche collaborateur(trice) à partir de début janvier 2018 les lundi vendredi samedi matins, les mercredi jeudi vendredi ...
02/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Cède cabinet tenu 25 ans, CA 520KE sur 3 ans, fauteuil état neuf. Département 34, toutes possibilités. Tél. 06 80 96 73 64.
09/11/2017 - DIVERS BH-Dental société basée en Ile de France, présent à l'ADF 2017, importateur et fabriquant, recherche représentant indépendant secteur dentaire ...
20/09/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Conflans Ste-Honorine 78, vends cabinet tenu 38 ans dans SCM : 2 praticiens. 2 assistantes dans local 80m2, ADAP ok, loyer : 1.600E HC à 500m RER A ...
02/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Loiret, retraite vends cabinet avec contrat incitatif de la CPAM dans maison médicale. Tél. 06 83 91 74 86.
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°39 Vol.99 - 22 Novembre 2017 Sommaire Je m'abonne