A Paris, des milliers de « NON » à l’arbitrage et à Marisol Touraine

Revue Information Dentaire / 03/03/2017 A Paris, des milliers de « NON » à l’arbitrage et à Marisol Touraine

Au moins 10 000 chirurgiens-dentistes, étudiants, internes, enseignants, assistantes dentaires, prothésistes et représentants de l’industrie se sont rassemblés ce vendredi à Paris, place Vauban, à proximité du ministère de la Santé, pour protester contre l’arbitrage mis en place par Marisol Touraine après l’échec des négociations conventionnelles le 26 janvier. Sono, sifflets, cornes de brume, fumigènes, pétards et fanfare… l’ambiance était plutôt bon enfant.

Avant le début de la manifestation, lors d’une conférence de presse qui réunissait les présidents des trois syndicats dentaires, de l’UNECD (étudiants) et de l’UNIO (internes), Patrick Solera, président de la FSDL, a dénoncé « trente ans de mépris et d’hypocrisie de la part de nos gouvernants qui laissent les tarifs des soins dentaires à des niveaux indigents ». « Nous avions bon espoir à l’automne dernier de revenir sur ces trente ans de blocages, mais Marisol Touraine s’en est mêlée et a imposé un arbitrage en cas d’échec des négociations et surtout un calendrier qui a cassé la dynamique enclenchée », a regretté Catherine Mojaïsky présidente de la CNSD. La volonté de la ministre d’imposer des tarifs plafonds sur certains actes de prothèses (notamment les couronnes céramo-métalliques à 510 euros), sans contrepartie suffisante sur les soins, a fait capoter les négociations. « Si l’arbitrage reprend le texte tel qu’il était à la fin des négociations avec le même plafonnement des tarifs de prothèse, c’est toute l’économie de filière dentaires qui sera déstabilisée, a assuré la présidente de la CNSD. Certains cabinets vont mettre la clé sous la porte, avec pour conséquences des licenciements. Et s’ils ne ferment pas, ils n’auront d’autre choix que d’aller vers du low-cost. » Les syndicats, qui ont rencontré ces derniers jours l’arbitre, Bertrand Fragonard, président de la chambre honoraire à la Cour des comptes, ne se font pas d’illusion. « Il est limité dans ses attributions, n’a pas de moyens supplémentaires à accorder, a constaté Philippe Denoyelle, le président de l’Union Dentaire. Les plafonds nous seront appliqués de manière arbitraire ».

L’arbitre devrait remettre ses propositions à la ministre le 7 mars prochain. Marisol Touraine aura alors trois semaines pour publier ou non le texte conventionnel. « Nous espérons qu’il ne sera pas publié, ce qui nous permettrait d’entamer de nouvelles négociations. On peut toujours rêver », s’amuse Catherine Mojaïsky. Dès le texte arbitral connu, les syndicats déposeront une requête en référé devant le Conseil d’Etat, assortie d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). En effet, si le Conseil constitutionnel a validé la Loi de financement de la Sécurité sociale, il n’a pas été saisi, précisément, sur l’article 75 qui instaure le règlement arbitral. Même publié, ce texte ne s’appliquera pas avant six mois. Ce qui laisse un peu de temps pour convaincre le nouveau gouvernement et son ministre de la Santé d’ouvrir de nouvelles négociations…


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Pollution de l’air : 500 000 Européens décèdent prématurément

Pollution de l’air : 500 000 Européens décèdent prématurément

La pollution de l’air provoque le décès prématuré de plus de 500 000 Européens chaque année, estime l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE) dans un rapport publié le 6 octobre. Si la qualité de l’air en Europe « s’améliore peu à peu grâce aux politiques passées et présentes ainsi qu’aux développements technologiques, les fortes concentrations de pollution ...

Santé publique 20/10/2017A
Un tiers des Français malades de la peau

Un tiers des Français malades de la peau

Un Français sur trois présente une maladie de peau, soit 16 millions d’individus, dont 33 % de femmes et 28 % d’hommes, a révélé fin septembre la Société française de dermatologie (SFD) à partir de son étude « Objectif peau » pour laquelle elle a interrogé 40 000 personnes de quinze ans et plus par Internet du 21 septembre au 3 novembre 2016.   Maladie la plus ...

Santé publique 17/10/2017A
Le Mois sans tabac débute le 1er novembre prochain.

Le Mois sans tabac débute le 1er novembre prochain.

Il s’agit d’un défi collectif qui propose à tous les fumeurs d’arrêter pendant un mois, avec le soutien de leurs proches.   Pourquoi un mois ? Parce qu’après un mois, les chances d’arrêter définitivement sont multipliées par 5. L’Ordre des chirurgiens-dentistes invite tous les praticiens à s’appuyer sur cette opération, portée par Santé publique France, pour conseiller ...

Santé publique 16/10/2017A
10/10/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Robion (84), cabinet dentaire bon CA, cherche collaborateur. Poste déjà en place. Tél. 04 90 76 60 02 ou Email : jsourdive@yahoo.com
27/09/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Vendée 85, cause retraite vends cabinet dentaire à 25mn au Sud de Nantes. Tél. 06 88 40 91 40.
11/10/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Yvelines urgent, cherche remplaçant(e) longue durée 2 à 5 jours/semaine suivant disponibilité. Cause maladie. Contrat libéral classique. Tél. 06 ...
19/09/2017 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Le Centre Dentaire du Château, recherche 3 chirurgiens-dentistes salariés, CDI temps plein. Vous exercerez votre art à Paris dans un centre ...
25/09/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Département 86, cession cabinet ODF dans SCM de 3 spécialistes. Locaux spacieux, modernes et bien équipés. Email : gnns@orange.fr - Tél. 06 82 94 ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°35 Vol.99 - 18 Octobre 2017 Sommaire Je m'abonne