Achats d’articles

Rechercher Rechercher
Rechercher

lancer la recherche

Comment compenser des avulsions de 13 et 23 ?

Comment compenser des avulsions de 13 et 23 ?

OD - Année : 2018 - Volume : 7
12,00€ Acheter En savoir +
Rares, les avulsions de 13 et 23 posent problème : la canine a en effet un rôle clé sur les plans esthétique, fonctionnel, occlusal, proprioceptif et en tant que pilier d’angle osseux résistant maxillaire. Auteurs :
Sarah Chauty
Spécialiste qualifiée en orthopédie dento-faciale, Lyon
12,00€ Acheter Réduire
Modalités de prescription des antibiotiques par les chirurgiens-dentistes

Modalités de prescription des antibiotiques par les chirurgiens-dentistes

ID - Année : 2018 - Volume : 100
En médecine bucco-dentaire, le praticien est sans cesse confronté aux difficiles problèmes de la prévention et du traitement de l’infection et porte le plus vif intérêt aux antibiotiques qui constituent une arme à double tranchant. En effet, leur efficacité, leur facilité d’emploi, le souci du confort du patient ainsi que la crainte d’accidents infectieux peuvent conduire à des prescriptions trop fréquentes. Pour guider les consœurs et confrères dans leur utilisation, nous avons souhaité initier une rubrique sur ce thème, coordonnée par Arnaud Lafon. Dans ce premier opus, il « pose » le débat en présentant les résultats d’un questionnaire distribué durant l’ADF 2017. Auteurs :
Arnaud Lafon MCU-PH
Centre de Soins d’Enseignement et de Recherche Dentaire des Hospices Civils de Lyon
Parcours santé systémique (P2S) Sciences humaines et humanités, UFR, Faculté de Médecine
Grange Blanche, Université Claude Bernard Lyon, Faculté de Médecine Laënnec, Lyon
Faculté d’Odontologie, Université Claude Bernard-Lyon 1
8,00€ Acheter Réduire
Reminéralisation des lésions érosives : intérêts des complexes phospho-calciques

Reminéralisation des lésions érosives : intérêts des complexes phospho-calciques

RC - Année : 2018 - Volume : 29
12,00€ Acheter En savoir +
Ces dernières années, les chercheurs ont étudié les effets préventifs de différentes formulations à base de fluorures sur l’érosion dentaire avec des résultats positifs, bien que ces mécanismes soient limités à la surface ou à la subsurface de l’émail. Des études portant sur leur association avec d’autres agents préventifs tels que le phosphopeptide de caséine et le phosphate de calcium amorphe (CPP-ACP) mettent en évidence une amélioration de leur efficacité. Les produits contenant des phosphates et/ou des protéines peuvent interagir soit avec la pellicule acquise, augmentant son pouvoir de protection contre la déminéralisation, soit directement avec le tissu dentaire, en entrant en compétition avec des ions H+ sur des sites spécifiques de la surface dentaire. Par conséquent, l’avenir du fluorure combiné au CPP-ACP offre des perspectives prometteuses dans la prévention de l’érosion. Auteurs :
Elsa Garot
AHU en odontologie pédiatrique Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux, Laboratoire PACEA, UMR5199
Université de Bordeaux

David John Manton
Professeur, BDSc, MDSc, FRACDS, FICD, PhD
Melbourne Dental School, University
of Melbourne, Victoria (Australie)

Patrick Rouas
MCU-PH en odontologie pédiatrique Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux
Chercheur permanent, laboratoire PACEA, UMR5199 Université de Bordeaux
12,00€ Acheter Réduire
Dossier Régime d’exclusion : Le Mangeur

Dossier Régime d’exclusion : Le Mangeur

ID - Année : 2018 - Volume : 100
12,00€ Acheter En savoir +
L’homme est omnivore : ce n’est pas sa liberté, c’est une nécessité biologique. De sorte qu’il doit manger de tout. Cependant, il n’y a pas d’aliment indispensable, seuls les nutriments le sont. C’est pourquoi, avec cet omnivorisme en toile de fond, il a dû s’adapter à des environnements alimentaires différents. Car, fondamentalement, l’homme mange ce qui est disponible autour de lui. Ainsi, certaines populations ont été quasi-exclusivement carnivores (les Inuits), d’autres végétariennes (les Indiens tarahumaras au Mexique), d’autres encore majoritairement lactovores (les Peuls ou Fulanis, les Massaïs, les Mongols, etc.).

L’exclusion alimentaire des régimes « sans », tels que nous les rencontrons aujourd’hui, peut être justifiée par de multiples raisons : le goût ou le dégoût, des raisons diététiques, médicales, éthiques, religieuses, etc., s’inscrivant dans les interdits alimentaires. Le professionnel de santé n’est pas là pour les juger mais pour accompagner les exclusions alimentaires lorsqu’elles peuvent entraîner un risque pour la santé, ou les déconseiller lorsque l’indication médicale n’est pas justifiée.

Le jeûne est souvent présenté comme une arme thérapeutique. Les preuves manquent de ce point de vue, toutefois les risques abondent. Sa dimension spirituelle est cependant inscrite dans la plupart des traditions.

Certes, les choix alimentaires individuels doivent être respectés, tant les excès que les exclusions ; ils doivent cependant être guidés. Mais se pose la question du « manger ensemble », car la fonction alimentaire n’est pas que nutritive, elle est aussi sociale, s’associant à la rencontre, à l’échange, au partage. Manger est souvent non seulement ce qui nous réunit, mais aussi ce qui nous unit. Veillons à ce que cela ne soit pas l’inverse !

Jean-Michel Lecerf
Service de nutrition, Institut Pasteur de Lille
Coordinateur scientifique

Sommaire :

Le régime sans gluten : Pourquoi ? Comment ? Quels risques ?
Corinne Bouteloup

Les régimes sans lait
Jean-Michel Lecerf

Les régimes sans viande
Jean-Michel Lecerf

Le jeûne : mythes et réalités
Christophe Moinard, Marie-France Vaillant Auteurs :
12,00€ Acheter Réduire
Les reconstitutions partielles collées : apport de la V-Prep

Les reconstitutions partielles collées : apport de la V-Prep

SP - Année : 2018 - Volume : 18
12,00€ Acheter En savoir +
Quelles sont les indications des V-Prep ?
Comment réaliser une préparation assistée par guidage ?
Comment procéder à l’assemblage par collage ? Auteurs :
S. DUSSEAUX
Docteur en chirurgie dentaire
12,00€ Acheter Réduire
L’empreinte optique sans transfert implantaire : mythe ou réalité ?

L’empreinte optique sans transfert implantaire : mythe ou réalité ?

SP - Année : 2018 - Volume : 18
12,00€ Acheter En savoir +
Quelles sont les notions de base nécessaires à la compréhension de la prothèse numérique ?
Pourquoi intégrer l’empreinte optique au cabinet ?
Quelles sont les caractéristiques du concept Bellatek® Encode® (Biomet 3iTM) ?
Quel est le protocole clinique de l’empreinte optique supra-implantaire ? Auteurs :
É. LEIZE-ZAL
MCU-PH, département de prothèse

A. COURTET
Docteur en chirurgie dentaire

V. NAGOT
Docteur en chirurgie dentaire
12,00€ Acheter Réduire
Traitement des béances  dentaires antérieures : quand faut-il extraire ?

Traitement des béances dentaires antérieures : quand faut-il extraire ?

OD - Année : 2018 - Volume : 7
12,00€ Acheter En savoir +
L’orthodontiste confronté au traitement d’une béance dentaire antérieure se retrouve souvent face à un défi. Ces traitements comptent parmi les plus difficiles en orthodontie. Le cas est-il chirurgical ? Peut-on le traiter directement avec de l’orthodontie ? Faut-il extraire ? Si l’analyse des éléments diagnostiques va orienter nos choix, le contexte fonctionnel, souvent marqué, compliquera les choses, et mettra peut-être en péril la stabilité des résultats. Auteurs :
Catherine Galletti
Spécialiste qualifiée en orthopédie dento-faciale, Paris
12,00€ Acheter Réduire
Système d’évaluation de l’usure dentaire (SEUD)

Système d’évaluation de l’usure dentaire (SEUD)

RC - Année : 2018 - Volume : 29
12,00€ Acheter En savoir +
De par son étiologie multifactorielle, l’usure dentaire se manifeste concrètement sous des formes diverses et variées, de sorte qu’il est souvent difficile d’en faire le diagnostic et de la prendre en charge. À l’heure actuelle, il n’existe pas de consensus quant à la nomenclature et à la classification de l’usure dentaire, et aucun consensus non plus concernant les modes de prise en charge.
Une approche thérapeutique systématique demeure toutefois essentielle. Dans cet article, nous exposerons les grandes lignes du Système d’évaluation de l’usure dentaire (SEUD, TWES pour l’acronyme anglais), nous proposerons une nomenclature et une classification et nous mettrons en lumière tous les outils nécessaires à l’établissement d’un protocole clinique à travers les différents modules. Ceci permettra au praticien dentaire travaillant en cabinet privé ou au sein d’une équipe pluridisciplinaire de suivre une approche diagnostique appropriée. Auteurs :
Peter Wetselaar
Service de kinésiologie orale, ACTA, Université d’Amsterdam et Vrije
Université d’Amsterdam (Pays-Bas)

Frank Lobbezoo
Service de kinésiologie orale, ACTA, Université d’Amsterdam et Vrije
Université d’Amsterdam (Pays-Bas)
12,00€ Acheter Réduire
L’endocouronne :  jusqu’où peut-on aller ?

L’endocouronne : jusqu’où peut-on aller ?

SP - Année : 2018 - Volume : 18
Quelles sont les particularités de la technique ? Quel est le recul sur l’endocouronne ? Quel raisonnement adopter pour résoudre des cas cliniques ? Auteurs :
F. KANNENGIESSER
Assistant hospitalo-universitaire
4,00€ Acheter Réduire
OD - Année : 2018 - Volume : 7

Comment compenser des avulsions de 13 et 23 ?

Comment compenser des avulsions de 13 et 23 ?
12,00€ Acheter En savoir +
ID - Année : 2018 - Volume : 100

Modalités de prescription des antibiotiques par les chirurgiens-dentistes

Modalités de prescription des antibiotiques par les chirurgiens-dentistes
RC - Année : 2018 - Volume : 29

Reminéralisation des lésions érosives : intérêts des complexes phospho-calciques

Reminéralisation des lésions érosives : intérêts des complexes phospho-calciques
12,00€ Acheter En savoir +
ID - Année : 2018 - Volume : 100

Dossier Régime d’exclusion : Le Mangeur

Dossier Régime d’exclusion : Le Mangeur
12,00€ Acheter En savoir +
SP - Année : 2018 - Volume : 18

Les reconstitutions partielles collées : apport de la V-Prep

Les reconstitutions partielles collées : apport de la V-Prep
12,00€ Acheter En savoir +
SP - Année : 2018 - Volume : 18

L’empreinte optique sans transfert implantaire : mythe ou réalité ?

L’empreinte optique sans transfert implantaire : mythe ou réalité ?
12,00€ Acheter En savoir +
OD - Année : 2018 - Volume : 7

Traitement des béances dentaires antérieures : quand faut-il extraire ?

Traitement des béances  dentaires antérieures : quand faut-il extraire ?
12,00€ Acheter En savoir +
RC - Année : 2018 - Volume : 29

Système d’évaluation de l’usure dentaire (SEUD)

Système d’évaluation de l’usure dentaire (SEUD)
12,00€ Acheter En savoir +
SP - Année : 2018 - Volume : 18

L’endocouronne : jusqu’où peut-on aller ?

L’endocouronne :  jusqu’où peut-on aller ?
Voir +
06/07/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Villejuif, cherche collaborateur(trice). Plateau technique performant (cone beam, laser, etc). Bonne rémunération. Tél. 06 62 53 92 82. ...
19/06/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Normandie proche Paris, cède cabinet ODF, temps partiel, bon chiffre, cause urgence prix très intéressant. Tél. 06 66 40 51 25.
25/06/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Ville D'Avray 92410, cause retraite cède cabinet 80m2, RdC, avec ou sans les murs. équipement Stern Weber, Visiodent. Possibilité 2ème fauteuil. ...
21/07/2018 - ASSISTANTES - OFFRES D'EMPLOIS Cabinet dentaire dans le Val de Marne Maisons Alfort, résidentiel recherche assistante en remplacement pour une durée d'environ 3 mois, omnipratique ...
18/07/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Avignon, retraite cède cabinet SELARL 100m2, parking gratuit, calme jardin sur avenue, clim, PMR fauteuil XO4 Quicksleeper, informatisé réseau, ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°28 Vol.100 - 19 Juillet 2018 Sommaire Je m'abonne