Le très libéral programme santé du Medef

Revue Information Dentaire / 28/02/2017 Le très libéral programme santé du Medef

Le Medef a présenté le 14 février un « livre bleu » de 170 pages listant une multitude de propositions dans tous les domaines pour réformer la France. Cet opus baptisé « Le monde change, changeons la France » contient une partie consacrée à la santé. Selon les représentants du patronat, « les entreprises, qui financent 42 % de la branche maladie de la Sécurité sociale viales cotisations sociales patronales et près de la moitié de la couverture complémentaire santé de leurs salariés », sont parfaitement légitimes à réorganiser le système de soins en « nouant un Pacte de confiance » avec les acteurs du monde de la santé (médecins libéraux, établissements de santé, industriels, complémentaires de santé…) qui « connaissent un profond malaise ». Proposition phare : assurer un rôle accru aux complémentaires. 

Aujourd’hui, « financeurs aveugles et invisibles », les organismes complémentaires peuvent jouer un rôle important, « dans la prévention par exemple, qui doit être mieux reconnu et valorisé. Ils devraient pouvoir contractualiser plus largement avec les professionnels de santé, ce qui contribuerait à la diminution du reste à charge et à améliorer la qualité des soins ». En tout état de cause, il faut « clarifier le rôle et la place de chaque financeur » en recherchant une complémentarité d’action et d’intervention entre l’assurance maladie obligatoire, « centrée sur la logique de solidarité », et les organismes complémentaires qui pourraient « prendre en charge des soins et services, pour certains, au premier euro ». S’agissant du financement, il serait impératif « d’instaurer une règle d’or interdisant de financer les dépenses courantes par l’endettement », et d’adopter une loi de programmation quinquennale avec de grands objectifs offrant « plus de visibilité pour investir ». Mais aussi, de décloisonner « les enveloppes budgétaires entre hôpital, ville et secteur médico-social » et de transférer le financement provenant des cotisations sociales (patronales et salariales) vers d’autres sources : contribution ou impôt à assiette large, de type TVA ou CSG.

« Au final, écrit le Medef, il ne s’agit pas de lancer un énième plan de sauvetage de l’assurance maladie, mais bien de changer de cap. Notre modèle social de solidarité doit être profondément amélioré pour mieux conjuguer solidarité, liberté et responsabilité. »

www.medef.com


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Négociations conventionnelles : le bout du tunnel  ?

Négociations conventionnelles : le bout du tunnel  ?

Les deux séances de négociations des 5 et 6 avril derniers ont permis quelques avancées, peut-être décisives, par rapport aux dernières propositions de la CNAM du 16 février (lire ID n°7/8). L’évolution majeure tient dans le rééquilibrage entre les paniers « reste à charge modéré » et « à tarifs libres ». La CNAM propose désormais de répartir dans chacun des trois paniers environ un ...

Politique de santé 19/04/2018A
Agnès Buzyn veut l’intégration des chirurgiens-dentistes dans les parcours de soins

Agnès Buzyn veut l’intégration des chirurgiens-dentistes dans les parcours de soins

La négociation conventionnelle « ne pourra pas se faire sans un dialogue constructif : celui-ci prend un certain temps, mais il avance », a assuré la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, devant le Sénat le 20 mars. Elle répondait à la sénatrice du Maine-et-Loire Catherine Deroche qui lui faisait remarquer que les négociations « tardaient » et prenaient du retard.   ...

Politique de santé 30/03/2018A
L’UNPPD veut participer aux discussions sur le zéro reste à charge

L’UNPPD veut participer aux discussions sur le zéro reste à charge

L’Union nationale patronale des prothésistes dentaires (UNPPD), organisation représentative des prothésistes dentaires, annonce dans un communiqué du 16 mars la suspension de sa participation à toute négociation paritaire concernant les salaires, la convention collective ou la formation initiale pour protester contre « son absence des discussions avec l’Assurance maladie et le ministère de ...

Politique de santé 30/03/2018A
19/04/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue En vue de retraite proche, cède part de société dans SCM médicale 4 praticiens. Cabinet idéalement situé à Haussmann–Friedland dans le 8e ...
16/04/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Vends cabinet 35, dans une maison médicale 13km sud de Rennes,commune en pleine expansion, Logo sw, pas de salarié, pas de leasing, matériel ...
03/04/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Sarreguemines 57, SELARL pluridisciplinaire (implant-orthodontie) 3 praticiens, équipements haut de gamme 5 fauteuils (1 chirurgical) recherche ...
26/03/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Cherche collaborateur sérieux et expérimenté, pour un poste à temps plein, avec assistante, et possibilité de cession ultérieure. Très beau ...
18/04/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Chirugien-dentiste centre-ville de La Baule 44, cherche collaborateur thésé et expérimenté en vue association. Plateau technique complet récent : ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°16 Vol.100 - 25 Avril 2018 Sommaire Je m'abonne