Emmanuel Macron attendu sur le règlement arbitral

Revue Information Dentaire / 10/05/2017
C’est donc Emmanuel Macron qui a été élu, le 7 mai, Président de la République. Parmi ses propositions santé, c’est surtout sur le remboursement des prothèses dentaires à 100 % que la profession le scrutera. Mais son ou sa ministre de la Santé est aussi attendu(e) de pied ferme par les syndicats dentaires sur le règlement arbitral et le plafonnement du prix des prothèses.
Emmanuel Macron attendu sur le règlement arbitral

Au sujet du plafonnement du prix des prothèses, le candidat Macron n’avait rien promis. « Nous ne pouvons que nous féliciter de la revalorisation de certains soins conservateurs et de l’introduction du remboursement d’actes nouveaux, avait-il répondu à la CNSD en avril. Nous devrons renouer le dialogue avec l’ensemble des organisations représentatives pour mettre en œuvre notre projet, très ambitieux en matière de prévention et d’accessibilité aux soins prothétiques. » Renouer le dialogue…
 
« Dès la nomination du ministre de la Santé, nous solliciterons une entrevue afin de relancer les négociations conventionnelles et supprimer le règlement arbitral avant le 1er janvier 2018 », le prend au mot la FSDL dès le soir de l’élection, le 7 mai. La CNSD demandera également au nouveau ministre de la Santé « de revenir sur le funeste règlement arbitral et d’ouvrir de nouvelles négociations conventionnelles sur d’autres bases ». Le syndicat lui rappellera également que « le 100 % de prise en charge de la prothèse a un coût (2,4 milliards d’euros) qui ne devra pas être supporté par les chirurgiens-dentistes ».
 
C’est la mesure phare promise par En Marche ! en matière de santé : l’objectif d’une prise en charge à 100 % des lunettes, des prothèses dentaires et de l’audition, d’ici à 2022. « Nous réaliserons cet objectif sans augmenter le prix des mutuelles, précisait l’ancien candidat. Pour cela, nous favoriserons la concurrence, en instaurant notamment trois contrats types que devront proposer assureurs et mutuelles pour garantir la transparence et faciliter les comparaisons. »
 
De son côté, l’Union Dentaire « plus que jamais en ordre de marche pour contrer la mise en place de ce règlement arbitral », va « mettre les bouchées doubles ». Comme les deux autres syndicats, elle exhorte les praticiens à s’engager au sein des CCDELI, cellules de coordination et d’actions départementales asyndicales (www.ccdeli.fr), pour maintenir « une pression qui sera d’autant plus nécessaire après la mise en place du prochain gouvernement » et surtout dans l’optique des élections législatives du mois de juin.

Les points clés de la santé selon Macron

• Miser sur la prévention. « Il vaut mieux investir un euro aujourd’hui dans le préventif que cinq euros demain
dans le curatif ». Création d’un service sanitaire de trois mois pour 40 000 étudiants en santé dans les écoles et les entreprises (prévention et dépistage).
• 15 milliards d’euros d’économies sur cinq ans pour la Sécurité sociale grâce à « un rythme maîtrisé de progression des dépenses de santé ».
• Application d’un tiers-payant « généralisable, simple et efficace » après évaluation.
• Prise en charge à 100 % des lunettes, prothèses dentaires et d’audition, pour 2022.
• Ouverture du numerus clausus « injuste et inefficace ». Objectif : adapter les capacités de formation aux besoins de santé des territoires.
• Doubler le nombre de maison de santé au cours du quinquennat. Il y en a 800 aujourd’hui.
• Généralisation de la vente de médicaments à l’unité.
• Développement de la télémédecine.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Négociations conventionnelles : le bout du tunnel  ?

Négociations conventionnelles : le bout du tunnel  ?

Les deux séances de négociations des 5 et 6 avril derniers ont permis quelques avancées, peut-être décisives, par rapport aux dernières propositions de la CNAM du 16 février (lire ID n°7/8). L’évolution majeure tient dans le rééquilibrage entre les paniers « reste à charge modéré » et « à tarifs libres ». La CNAM propose désormais de répartir dans chacun des trois paniers environ un ...

Politique de santé 19/04/2018A
Agnès Buzyn veut l’intégration des chirurgiens-dentistes dans les parcours de soins

Agnès Buzyn veut l’intégration des chirurgiens-dentistes dans les parcours de soins

La négociation conventionnelle « ne pourra pas se faire sans un dialogue constructif : celui-ci prend un certain temps, mais il avance », a assuré la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, devant le Sénat le 20 mars. Elle répondait à la sénatrice du Maine-et-Loire Catherine Deroche qui lui faisait remarquer que les négociations « tardaient » et prenaient du retard.   ...

Politique de santé 30/03/2018A
L’UNPPD veut participer aux discussions sur le zéro reste à charge

L’UNPPD veut participer aux discussions sur le zéro reste à charge

L’Union nationale patronale des prothésistes dentaires (UNPPD), organisation représentative des prothésistes dentaires, annonce dans un communiqué du 16 mars la suspension de sa participation à toute négociation paritaire concernant les salaires, la convention collective ou la formation initiale pour protester contre « son absence des discussions avec l’Assurance maladie et le ministère de ...

Politique de santé 30/03/2018A
14/03/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Arcachon, vends cabinet tenu 35 ans, possiblité 2 fauteuils, bien équipé. Tél. 06 70 97 60 54.
05/02/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Vends cabinet dans SCM St-Lô, bel espace pano stérilisation indépendante grand parking. Tél. 02 33 75 60 31.
07/02/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Lisieux, cède cabinet dentaire avec ou sans les murs. Tél. 02 31 62 28 42.
17/03/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Perpignan vente cabinet, standing dans SCM 2. Matériel récent avec Pano et RVG. Forte activité omnipratique et implantologie. Frais de gestion ...
11/04/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Magny en Vexin 95, vends cause retraite octobre 2018, cabinet avec murs 60m2, RdC accès handicapés. Possibilité 2e fauteuil, gros potentiel, pas de ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°14-15 Vol.100 - 11 Avril 2018 Sommaire Je m'abonne