La Sécurité sociale veut faire 2 milliards d’euros d’économies

Revue Information Dentaire / 07/07/2017 La Sécurité sociale veut faire 2 milliards d’euros d’économies

C’est parti pour la construction du premier Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) du quinquennat Macron ! L’Assurance maladie s’apprête à publier son traditionnel rapport annuel « Charges et Produits » qui propose au gouvernement de multiples pistes d’économies et de réformes pour l’année à venir, en l’occurrence 2018.

Principal objectif : réaliser près de 2 milliards d’euros d’économies pour faire face à l’augmentation naturelle des dépenses de santé. Au menu : renforcement des soins ambulatoires (470 millions d'euros), pertinence des soins (510 millions d'euros), lutte contre la fraude (210 millions) et, bien entendu, économies sur le médicament qui, comme tous les ans, paiera le plus lourd tribut (750 millions d’euros) avec des baisses de prix, de meilleures prescriptions et la promotion des génériques. Autant de recettes archi-connues puisqu’appliquées tous les ans.

Mais deux propositions innovantes attisent la curiosité. La CNAM propose de passer « au forfait » pour financer la chirurgie de la hanche. Elle souhaite régler pour chaque opération un forfait global unique de soins et non plus financer chaque acte de la séquence de soins : hospitalisation, consultations externes, soins infirmiers, kinésithérapie, etc. Car l’arthroplastie de la hanche est une opération sujette à complications entraînant parfois de lourds frais de reprises. L’exemple vient de Suède. A la suite de la mise en place de ce forfait, le taux de reprises pour prothèse de hanche y a diminué de 26 % en quelques années. Appliqué en France, cela se traduirait par une économie de 9 millions d’euros. La CNAM propose d’expérimenter ce système d’incitation à la qualité sur 2 ou 3 ans puis, s’il est efficient, de l’étendre à d’autres opérations comme la prothèse de genou.

Autre proposition novatrice : la création d’un fonds pour l’innovation dans l’organisation du système de soins. La CNAM déplore que beaucoup de projets ou d’expérimentations (innovation, télémédecine, parcours de soins…) capotent faute de budgets ou de cadre législatif trop contraignant. Il s’agirait donc de créer un fonds dédié assorti d’un « cadre juridique générique » permettant de déroger au droit commun.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Convention dentaire : consultation des chirurgiens-dentistes

Convention dentaire : consultation des chirurgiens-dentistes

Les 29 et 30 mai, le think-tank Agir pour les santé dentaire (ASD) lance une consultation nationale des chirurgiens-dentistes libéraux portant sur leur souhait concernant la convention. Une seule question leur sera posée : « Souhaitez-vous que la proposition de convention soit signée par les syndicats de chirurgien- dentistes ? » Le projet de convention est disponible ci-dessous en cliquant sur ...

Politique de santé 22/05/2018
RAC 0 : forte hausse des cotisations en vue

RAC 0 : forte hausse des cotisations en vue

L’introduction d’un panier de soins «  zéro reste à charge » en dentaire, comme en optique et en audioprothèse, « conduira nécessairement à une augmen­tation des cotisations », affirme Mercer, l’une des complémentaires santé qui assure plus de 1 400 entreprises de toute taille, dans son « Point de vue » publié début mai.   Selon l’assureur, si, à travers la ...

Politique de santé 18/05/2018A
Opération « Mains propres » pour tous

Opération « Mains propres » pour tous

Le 5 mai, à l’occasion de la Journée mondiale de l’hygiène des mains, le ministère de la Santé relance son opération annuelle « Mission mains propres » pour promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène des mains auprès des patients et des professionnels de la santé. 80 % des micro-organismes se transmettent par les mains, ce qui amène l’OMS à estimer que 40 % des infections ...

Politique de santé 17/05/2018
12/04/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Villeneuve sur Lot 47, cabinet 2 fauteuils fort potentiel cherche collaborateur(trice), gros CA, soins conservateurs parodontie implantologie. Tél. ...
18/05/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Agde 34, vends cabinet gros potentiel 200KE/3 jours cédé 70KE. Conviendrait "aussi" à endodontiste exclusif. Parking. Tél. 06 21 71 40 21.
12/03/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Cabinet ODF, cherche collaborateur salarié temps partiel. Email : collaboration.odf@yahoo.com
28/03/2018 - CABINETS ACHATS LOCATIONS - Paris et banlieue Cherche gros cabinet ou centre dentaire à racheter, en Ile de France, pour praticien sérieux, ayant 35 ans d’expérience. Tél. 06 22 10 22 10.
11/04/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Magny en Vexin 95, vends cause retraite octobre 2018, cabinet avec murs 60m2, RdC accès handicapés. Possibilité 2e fauteuil, gros potentiel, pas de ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°20 Vol.100 - 23 Mai 2018 Sommaire Je m'abonne