Déserts médicauxLe Conseil économique et social favorable à la coercition

Revue Information Dentaire / 22/12/2017 Le Conseil économique et social favorable à la coercition

Après la Cour des comptes et son rapport sur « l’Avenir de l’assurance maladie » publié fin novembre (lire ID n°42), c’est au tour du Conseil économique et social (CESE) de prôner le conventionnement sélectif pour sortir des déserts médicaux dans un « avis » adopté le 13 décembre. Sans remettre frontalement en cause la liberté d’installation, il voudrait réguler l’installation des spécialistes de secteur 2 dans les zones sur-denses en conditionnant leur conventionnement « à la réalisation de consultations avancées régulières en zones sous-denses ».
 
Autre proposition corrosive, supprimer les aides à l’installation qui relèvent, selon le CESE, de « l’effet d’aubaine ». « Les aides sont perçues par des médecins qui se seraient installés de toute façon ou qui étaient déjà installés », estime le Conseil qui étrille par exemple, la majoration de 20 % des honoraires des médecins généralistes allant dans les zones déficitaires. « Mis en place en 2007, ce dispositif a engendré une dépense cumulée de 63,4 millions d’euros au regard d’un apport net de l’ordre de 50 médecins dans les zones concernées », déplore le CESE. Il souhaiterait plutôt concentrer ces aides sur « un petit nombre d’incitations à effets avérés » comme le cumul emploi-retraite ou l’embauche d’un(e) secrétaire médical(e) pour libérer du temps médical. D’autres pistes sont aussi évoquées : favoriser la coopération entre professionnels de santé, promouvoir la médecine ambulatoire, développer la télémédecine…
 

Les syndicats de médecins, mais aussi l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), dénoncent des propositions, « inefficaces et dangereuses », « contraires à l’exercice libéral », « anti-sociales » mais aussi « anti-jeunes » et « anti-entreprises ». La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a rappelé une nouvelle fois qu’elle était opposée à toute mesure coercitive.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

PLFSS 2019 : 3,83 milliards d’euros d’économie attendus

PLFSS 2019 : 3,83 milliards d’euros d’économie attendus

On en sait un peu plus sur le détail des économies prévues par le gouvernement dans le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019 qui arrivera au Parlement le 22 octobre. Lors de sa présentation le 25 septembre, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait bien annoncé vouloir réaliser 3,83 milliards d’euros d’économie dans le champ de la santé (1,8 milliard ...

Economie de la santé 15/10/2018A
La Cour des comptes veut appliquer une « maîtrise comptable » aux libéraux de santé

La Cour des comptes veut appliquer une « maîtrise comptable » aux libéraux de santé

Si dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale publié le 4 octobre, la Cour des Compte se réjouit de la baisse du déficit de la Sécurité sociale en 2017 à 4,8 milliards d’euros (contre 7 milliards en 2016), elle l’attribut avant tout « aux effets d’une conjoncture économique favorable sur les recettes en hausse de 3,4 % contre 2,1 % en 2016 ». Et devant les prévisions du ...

Economie de la santé 12/10/2018
Pas de TVA sur les actes de parodontologie

Pas de TVA sur les actes de parodontologie

« L’administration fiscale exonère de TVA les actes de parodontologie », se félicite la CNSD le 27 septembre. Le syndicat, qui s’est beaucoup investi sur ce dossier depuis six ans, estime qu’avec cette décision, la profession ne perdra pas les 500 millions d’euros qu’aurait coûté l’application généralisée de la TVA.   Depuis 2012, Bercy considère que seuls les actes qui ...

Economie de la santé 09/10/2018
14/09/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue A saisir 14e bonne opportunité, bonne structure, bon emplacement, expansion possible, CA 230KE. Tél. 06 51 91 85 73 laisser message.
17/10/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Poissy 78 centre, RER cause retraite cède cabinet dentaire 68m2, tenu 38 ans. Tél. 06 09 04 52 39.
28/09/2018 - DIVERS Paris, cherche scooter Vespa 125 cm3 d’occasion (3.000E max et 10 000 km max), urgent. Tél. Philippe 06 87 44 58 83 ou Email : ...
11/10/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Cahors 46, cède cabinet tenu 42 ans avec ou sans murs, très bien équipé, gros chiffre ZRR > exempt de IRPP 7 ans ! Tél. 06 88 86 38 99 ou 05 65 ...
29/08/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Biarritz, cède cabinet départ retraite, moderne, avec très bel emplacement plein centre-ville avec parking, importante patientèle. Tél. 06 08 57 ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°35/36 Vol.100 - 17 octobre 2018 Sommaire Je m'abonne