Exercice professionnel

Rechercher image
search

lancer la recherche

Quel statut pour son conjoint ?

Quel statut pour son conjoint ?

Salarié, collaborateur, associé, trois qualificatifs pour un casse-tête : associer son conjoint à son aventure entrepreneuriale. Car faire le bon choix est décisif pour la bonne marche de l’entreprise, mais aussi pour sa vie personnelle. Suivez le guide. Entreprendre en famille : si certains rejettent catégoriquement l’idée, d’autres ne jurent que par cette solution. Pour ces derniers, la personne avec laquelle ils partagent leur vie personnelle sera bien souvent celle qui partage aussi leur vie professionnelle. Pour que cela soit possible, la loi impose de la doter d’un statut. « Si le conjoint travaille dans l’entreprise sans avoir de statut, l’Urssaf considère que l’on est dans un cas de travail dissimulé », prévient Anne-Hélène Mathieu, expert-comptable au sein du cabinet Coaltys. Trois possibilités pour ce conjoint : devenir le collaborateur, l’associé, ou le salarié du cabinet. Précision : le conjoint s’entend comme étant celui ou celle avec lequel ou laquelle le ou la chef d’entreprise est lié(e) par un mariage ou un Pacs. Les concubins ne peuvent aucunement prétendre au titre de conjoint, même s’ils ont la possibilité d’être associés ou salariés de l’entreprise détenue par leur bien aimé(e).   Première condition à prendre en compte pour déterminer le statut possible du conjoint : la forme juridique du cabinet. Pour faire de sa « moitié » son conjoint collaborateur, il faut être l’associé unique d’une EURL dont l’effectif ne dépasse pas 20 salariés, ou le gérant majoritaire d’une SARL ou SELARL dont l’effectif ne dépasse pas 20 salariés. Les conjoints salariés et associés peuvent trouver leur place au sein de ces mêmes structures, à l’exception de l’EURL pour les associés. Étant entendu qu’un associé ne peut être que chirurgien-dentiste. Ces préalables étant acquis, il faut ensuite se déterminer sur le statut dudit conjoint. Et c’est là que beaucoup hésitent. « Travailler avec son conjoint signifie qu’il faut s’organiser aussi bien sur le plan professionnel que personnel », commente l’expert-comptable. Trois points essentiels sont alors à envisager. Quelle place pour le conjoint ?« La première question à se poser lorsque l’on envisage de travailler avec son conjoint est celle de sa place, autrement dit du positionnement hiérarchique que les deux parties sont prêtes à accepter. Si l’on ne se sent pas capable de recevoir chaque jour des ordres de sa part, il est inconcevable d’envisager un statut de conjoint salarié. Si l’on ne souhaite pas que son conjoint puisse agir à sa place, il ne faut pas opter pour celui de conjoint collaborateur car les actes effectués par l’époux dans le cadre de l’activité de l’entreprise seront crédités au compte du chef d’entreprise puisqu’il est réputé avoir reçu mandat de ce dernier », résume Anne-Hélène Mathieu. L’idée est donc de regarder chacun des droits et obligations d’un statut pour se prononcer. Cette première étape est, de fait, plus personnelle que professionnelle : il s’agit de s’interroger sur la relation entre les deux parties. Une fois que chacun sait décrire ce qu’il souhaite en matière de relation dans le cadre du travail, les conséquences juridiques et organisationnelles peuvent entrer en considération.   Anticiper les changementsÀ ce stade, l’objectif est de peser les avantages et les inconvénients du ou des statuts envisagés pour l’entreprise et pour le conjoint. Ainsi, le statut de conjoint salarié n’est adapté que dans le cas où les perspectives de développement du cabinet justifient une embauche. Celui de conjoint collaborateur est à proscrire si le conjoint souhaite percevoir chaque mois un salaire puisque ce statut impose qu’il n’y ait pas de rémunération. « Il faut également anticiper dès le début les conséquences éventuelles d’une séparation, voire d’une disparition », conseille l’expert-comptable. Il sera en effet plus compliqué de se séparer d’un conjoint associé que d’un conjoint salarié, même si ce dernier devra être licencié en bonne et due forme. Enfin, il faut aussi prendre en compte l’organisation juridique du ménage : chaque membre d’un couple marié sous le régime de la communauté est ainsi, de fait, réputé posséder 50 % de l’entreprise que l’un ou l’autre détient.   Régler les aspects financiersVient enfin le temps de se pencher sur les aspects financiers de la collaboration. Pour les conjoints salariés, il s’agit de déterminer le montant de la rémunération et la nature de la fonction. Pour les conjoints collaborateurs, le montant sur lequel l’entreprise va cotiser pour lui (un tiers du plafond de la Sécurité sociale ou au maximum la moitié de la rémunération du dirigeant). Pour les associés, le nombre et la valorisation des parts sociales que l’on va lui attribuer. Le diable se cachant dans les détails, il est primordial de bien envisager en amont de la collaboration toutes les composantes de cette dernière.  ...

Exercice professionnel 12/09/2018A
La double casquette d’Isabelle

La double casquette d’Isabelle

Après vingt-six ans de carrière, Isabelle lance son activité de formatrice indépendante, en parallèle de son emploi d’assistante. Ce métier ouvre décidément de nombreux horizons ! l faut dire que cette assistante dentaire a de la chance. Sa praticienne, ...

Exercice professionnel 19/06/2018A
Meyer Fitoussi

Meyer Fitoussi

A un an de son 100e anniversaire, L’Information Dentaire a souhaité donner la parole à celles et ceux qui se sont investis et continuent de s’investir pour faire vivre et évoluer la médecine bucco-dentaire. Une carrière professionnelle parfois intimement ... . ...

Exercice professionnel 05/06/2018A
Mettre en place le document unique  en trois étapes

Mettre en place le document unique en trois étapes

Obligatoire dans toutes les entreprises depuis 2002, quel que soit le nombre de salariés, le document unique des risques professionnels (DURP) recense les risques encourus par chaque salarié en fonction de son poste et les mesures de correction ou de prévention mises ...

Exercice professionnel 01/03/2018A
Le point sur les ordonnances travail

Le point sur les ordonnances travail

Les ordonnances du 22 septembre 2017 ont introduit une réforme de grande ampleur du Code du travail. Les règles relatives à la rupture du contrat de travail, à la négociation collective et en matière de représentation sont profondément modifiées. Une analyse ...

Exercice professionnel 01/03/2018A
La formation initiale des chirurgiens-dentistes en Europe

La formation initiale des chirurgiens-dentistes en Europe

Nous vous proposons dans cet article, rédigé à l’issue de six mois de stage Erasmus en Finlande et en Espagne, de comparer la formation dentaire en France avec celle dispensée dans ces pays du Nord et du Sud de l’Europe. La libre circulation des travailleurs en ...

Exercice professionnel 27/09/2017A
L’hypnose au cabinet : ça marche vraiment ?

L’hypnose au cabinet : ça marche vraiment ?

« Vos paupières sont lourdes… très lourdes » Non ! L’hypnose au cabinet dentaire n’a rien à voir avec Messmer. Laissons plutôt Marie-Elodie nous expliquer comment, avec cette technique, elle et son praticien parviennent à soigner les patients les plus ...

Exercice professionnel 22/09/2017A
Bien maîtriser ses délais de paiement

Bien maîtriser ses délais de paiement

Entre des règles assez permissives et des pratiques où la vigilance fait défaut, les délais de paiement ne sont pas toujours gérés avec assez de rigueur. Et au final, la trésorerie en pâti. Chaque année, des centaines de factures, et parfois bien plus, sont ...

Exercice professionnel 21/06/2017A
Bien préparer un contrôle Urssaf

Bien préparer un contrôle Urssaf

Bon an, mal an, environ 10 % des entreprises doivent se plier à un contrôle de la part de l’Urssaf. La moitié ne donne lieu à aucun redressement, il est donc inutile de trop redouter la visite des contrôleurs. En revanche, il faut la préparer minutieusement. S’il est difficile d’échapper à un contrôle de l’Urssaf*, contrairement à ce que beaucoup pensent, il est en revanche relativement simple de passer outre le redressement. En effet, ceux qui observent les règles avec rigueur n’ont rien à craindre. ...

Exercice professionnel 24/05/2017A
Histoire du « plombage dentaire »

Histoire du « plombage dentaire »

L’amalgame dentaire et son instrumentation ont joué pendant plus de 170 ans un rôle majeur dans l’histoire de l’Art dentaire. Si le but de cet article n’est pas de polémiquer, notons que la polémique au sujet de l’utilisation de l’amalgame dentaire, de ...

Exercice professionnel 24/05/2017A
Choisir d’externaliser

Choisir d’externaliser

Plutôt que de passer beaucoup de temps à gérer des tâches éloignées de leur cœur de métier, certains dirigeants préfèrent opter pour l’externalisation. La solution peut avoir du bon dès lors qu’elle est bien organisée en amont et suivie régulièrement ...

Exercice professionnel 05/04/2017A
Mauvaise expérience en centre dentaire

Mauvaise expérience en centre dentaire

Suite à un déménagement, Elisabeth doit trouver un poste rapidement. Elle postule dans un centre dentaire, et découvre des conditions de travail déplorables. Les centres dentaires se multiplient dans les grandes villes de France. Il s’agit d’entreprises ...

Exercice professionnel 14/03/2017A
Adopter une gestion de trésorerie efficace

Adopter une gestion de trésorerie efficace

Le nerf de la guerre ! Voilà comment il est coutume de désigner la trésorerie dans l’univers de la gestion d’entreprise. Autant dire que s’il est bien une tâche qu’il faut mener avec rigueur, c’est la gestion des liquidités de son entreprise. Et ... 1/ ...

Exercice professionnel 01/03/2017A
Bien gérer ses impayés, avant qu’il ne soit trop tard

Bien gérer ses impayés, avant qu’il ne soit trop tard

Cauchemar de tous les dirigeants, les impayés, même sur de petites sommes, ont vite fait de conduire une entreprise dans le rouge. Pour éviter d’en arriver là, le maître mot est anticipation. 1 Accumuler les renseignements administratifsUn impayé se gère avant ...

Exercice professionnel 11/01/2017A
Dix conseils pour un recrutement réussi

Dix conseils pour un recrutement réussi

De l’appréhension de l’entretien à la peur de ne pas faire le bon choix, un processus de recrutement est souvent stressant. Pourtant, avec un peu de méthode et beaucoup de dédramatisation, l’embauche d’un nouveau collaborateur est un exercice bien moins ...

Exercice professionnel 16/11/2016A
Voir +
30/08/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Mayenne 1h30 Paris et mer, cède bas prix cabinet 2 fauteuils, pano, cadre exceptionnel. Tél. 06 12 90 71 19.
06/09/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Vends cabinet dans SCM St-Lô, bel espace pano stérilisation indépendante grand parking. Tél. 02 33 75 60 31.
22/07/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Montigny 78, cède cabinet 2 postes avec ou sans murs, accès handicapés, omnipratique cone beam, gros CA. Tél. 07 69 19 78 08.
20/08/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Paris 75116, cède cabinet standing très bien situé, en pleine activité, travaux de qualité. Tél. 06 11 61 73 93.
27/08/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Savoie, Centre de santé dentaire mutualiste à Chambéry, recrute un chirurgien-dentiste (temps plein) et un orthodontiste H/F (temps partiel), en ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°31 Vol.100 - 19 septembre 2018 Sommaire Je m'abonne