Des dents prothétiques de conception originale

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°5 - 30 novembre 2013 (page 353-358)
Information dentaire
Quels sont les types de prothèse gériatrique ? Pourquoi faut-il des dents adaptées à ces prothèses ? Quel est le cahier des charges de ces dents ?

De nouveaux types de prothèses destinées aux personnes âgées ont fait naître de plus grandes exigences en ce qui concerne la fonction, la résistance et l’esthétique des dents prothétiques. Les auteurs expliquent pourquoi les gammes de dents existantes ne répondent pas entièrement à ces nouvelles exigences et présentent la dent idéale utilisable pour des applications plus vastes. L’expérimentation pratique de cette dent au laboratoire est ensuite présentée.

Souvent, le terme de prothèse gériatrique est associé à l’image de porteurs âgés de prothèses totales. Prothèse gériatri-
que = prothèse complète. Cette idée préconçue n’est plus vraie. De nos jours, la prothèse gériatrique se décline sur tous les types de prothèses amovibles, y compris les appareils complets implanto-retenus. Ceci signifie que les prothésistes dentaires, mais aussi les fabricants de dents prothétiques, sont confrontés à de nouveaux défis (fig. 1 à 4).

 

Les prothèses implanto-retenues

Grâce au perfectionnement permanent des implants, de l’implantologie ambulatoire et du fait de la mise en charge immédiate souvent possible, les prothèses implanto-portées représentent une part importante des prothèses gériatriques, en augmentation de près de 10 % par année. À cela, s’ajoute l’évolution progressive de la prothèse gériatrique : la proportion d’appareils complets diminue et se déplace en direction des personnes “très âgées” et “d’une grande longévité” (définition de l’OMS). Pour ces raisons, les exigences dans les domaines de la morphologie et des matériaux utilisés pour la réalisation de dents prothétiques ont également évolué ces dernières années. Les pressions subies par les prothèses sont très différentes selon qu’elles sont implanto-retenues…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Intérêt de la prévisualisation esthétique virtuelle en prothèse amovible complète immédiate maxillaire

Malgré les progrès très importants de la prévention et des traitements conservateurs, l’avulsion d’une dent reste un acte très fréquent...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche esthétique conventionnelle et gestion du point interincisif

La détermination tridimensionnelle du point interincisif (PI) chez l’édenté complet est un facteur primordial pour la restauration de son esthétique. Elle...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse transitoire ou immédiate d’usage : quand, comment ?

Préalable Peut-on se prévaloir d’un enseignement des connaissances exclusivement fondées sur une expérience clinique personnelle ? C’est le terme exclusivement...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation totale fixée maxillaire en contexte crestal très déficient

Les patients totalement édentés au maxillaire peuvent souhaiter une prothèse fixe plutôt qu’une prothèse amovible. Malheureusement, le volume osseux peut...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La prothèse complète implantaire sur coiffes télescopes : ça vous parle ?

Le traitement implantaire de l’édenté total a beaucoup évolué durant ces quarante dernières années. N’oublions pas que le concept d’ostéointégration...
Prothèse fixée

Article réservé à nos abonnés Prothèse fixée plurale ou implantaire : j’extrais, je comble ?

Après extraction d’une dent, il se met en place trois types de phénomènes. Tout d’abord, à court terme se déclenche...