Une prothèse d’usage identique à sa prothèse provisoire grâce aux empreintes optiques

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°20 - 20 mai 2020

1. Principe de construction de l’empreinte numérique.Lorsque le logiciel met en évidence environ 30 % d’éléments communs (zone de chevauchement) entre 2 photos, il les fusionne. En effectuant ce travail de reconnaissance entre chacune des photos, le logiciel construit l’empreinte numérique 3D.

Information dentaire
Le principe de la pré-préparation – préparation par reprise de scannage – développé ici permet de transmettre la morphologie des couronnes provisoires validées cliniquement au laboratoire, afin de l’accompagner lors de la conception et la fabrication des prothèses d’usage.

Principe

Une empreinte numérique est une succession de photos faites par un scanner intra-oral.

Un logiciel, fourni avec la caméra, collecte ensuite l’ensemble de ces données, pour construire une forme 3D, ici l’empreinte numérique (fig. 1).

1. Principe de construction de l’empreinte numérique.Lorsque le logiciel met en évidence environ 30 % d’éléments communs (zone de chevauchement) entre 2 photos, il les fusionne. En effectuant ce travail de reconnaissance entre chacune des photos, le logiciel construit l’empreinte numérique 3D.

Empreinte optique et reprise de scannage

Comme nous l’avons vu précédemment, le principe de construction d’une empreinte numérique est la reconnaissance de formes géométriques.

Une fois l’acquisition terminée, un outil « gomme » permet, comme son nom l’indique, de gommer une partie de l’empreinte que l’on souhaite corriger (limite non satisfaisante par exemple) en créant un trou dans le modèle.

Par reconnaissance des formes géométriques autour de la zone à corriger, la caméra reprend son scannage pour « remplir le trou » avec la nouvelle partie d’empreinte (fig. 2).

Grâce à ce principe du recalage et du rescannage, il est également possible de remplacer une dent provisoire par sa préparation (fig. 3 et 4).

L’intérêt majeur de l’empreinte de pré-préparation est la transmission de la morphologie des couronnes provisoires validées cliniquement au laboratoire, afin de l’accompagner lors de la conception et la fabrication des prothèses d’usage.

Empreinte optique et conception guidée

Une fois les empreintes réalisées, elles sont envoyées au laboratoire par une connexion internet sécurisée.

A réception, le prothésiste a donc une empreinte numérique des préparations, ainsi que l’empreinte numérique des couronnes provisoires.

Le laboratoire est de ce fait guidé lors de la conception (fig. 5 à 8).

Conclusion

Cette étape clinique du passage des restaurations provisoires aux restaurations d’usage constitue un véritable défi, pour le clinicien comme pour le prothésiste.

Grâce aux protocoles numériques et aux outils associés, les résultats obtenus deviennent…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Covid-19 : Biologie, transmission, exposition, protection et précautions en prothèse dentaire

Les premières épidémies sont d’apparition récen-tes dans l’histoire de l’humanité. Du temps des chasseurs-cueilleurs, les Hommes vivaient en petits groupes...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Gestion de la dimension verticale en prothèse amovible complète

La détermination de la dimension verticale d’occlusion (DVO) est une étape importante et complexe du traitement de l’édenté total [1]....
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Les dimensions verticales : données actuelles

La dimension verticale d’occlusion (DVO) est souvent évoquée comme étant une problématique centrale de nos reconstructions prothétiques. En effet, nous...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Utilisation d’un scanner intra-oral et d’un processus digital pour la réalisation d’une PAP

Cas clinique La patiente est âgée de 56 ans, présente une édentation Kennedy classe II div 1 à la mandibule...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Édentement unitaire antérieur : avec ou sans implant

Responsable scientifique : Mathilde Jalladaud Conférenciers : Myriam Dib, Matthias Kern, Ardnt Happe Adrien Marinetti   Durant son intervention, le Dr...
ODF Prothèse

Article réservé à nos abonnés Traitement orthodontique et prothétique d’une agénésie des incisives latérales supérieures chez un adolescent

L’agénésie des incisives latérales représente environ 20 % des agénésies [1], et est souvent bilatérale. L’absence des incisives latérales maxillaires peut...