Une prothèse d’usage identique à sa prothèse provisoire grâce aux empreintes optiques

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°20 - 20 mai 2020

1. Principe de construction de l’empreinte numérique.Lorsque le logiciel met en évidence environ 30 % d’éléments communs (zone de chevauchement) entre 2 photos, il les fusionne. En effectuant ce travail de reconnaissance entre chacune des photos, le logiciel construit l’empreinte numérique 3D.

Information dentaire
Le principe de la pré-préparation – préparation par reprise de scannage – développé ici permet de transmettre la morphologie des couronnes provisoires validées cliniquement au laboratoire, afin de l’accompagner lors de la conception et la fabrication des prothèses d’usage.

Principe

Une empreinte numérique est une succession de photos faites par un scanner intra-oral.

Un logiciel, fourni avec la caméra, collecte ensuite l’ensemble de ces données, pour construire une forme 3D, ici l’empreinte numérique (fig. 1).

1. Principe de construction de l’empreinte numérique.Lorsque le logiciel met en évidence environ 30 % d’éléments communs (zone de chevauchement) entre 2 photos, il les fusionne. En effectuant ce travail de reconnaissance entre chacune des photos, le logiciel construit l’empreinte numérique 3D.

Empreinte optique et reprise de scannage

Comme nous l’avons vu précédemment, le principe de construction d’une empreinte numérique est la reconnaissance de formes géométriques.

Une fois l’acquisition terminée, un outil « gomme » permet, comme son nom l’indique, de gommer une partie de l’empreinte que l’on souhaite corriger (limite non satisfaisante par exemple) en créant un trou dans le modèle.

Par reconnaissance des formes géométriques autour de la zone à corriger, la caméra reprend son scannage pour « remplir le trou » avec la nouvelle partie d’empreinte (fig. 2).

Grâce à ce principe du recalage et du rescannage, il est également possible de remplacer une dent provisoire par sa préparation (fig. 3 et 4).

L’intérêt majeur de l’empreinte de pré-préparation est la transmission de la morphologie des couronnes provisoires validées cliniquement au laboratoire, afin de l’accompagner lors de la conception et la fabrication des prothèses d’usage.

Empreinte optique et conception guidée

Une fois les empreintes réalisées, elles sont envoyées au laboratoire par une connexion internet sécurisée.

A réception, le prothésiste a donc une empreinte numérique des préparations, ainsi que l’empreinte numérique des couronnes provisoires.

Le laboratoire est de ce fait guidé lors de la conception (fig. 5 à 8).

Conclusion

Cette étape clinique du passage des restaurations provisoires aux restaurations d’usage constitue un véritable défi, pour le clinicien comme pour le prothésiste.

Grâce aux protocoles numériques et aux outils associés, les résultats obtenus deviennent…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés L’axe d’insertion : un paramètre déterminant en prothèse amovible partielle

Malgré l’évolution constante des techniques chirurgicales qui ne cessent d’élargir les possibilités thérapeutiques, l’implantologie présente encore de nombreuses contre-indications [1]....
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés La chirurgie pré-prothétique soustractive dans l’intégration des prothèses amovibles

Ces dernières années, l’avènement des techniques implantaires, tant chirurgicales que prothétiques, a permis de remplacer les dents absentes et de...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Position de référence en prothèse et programmation de l’articulateur : quand ? Pourquoi et comment ?

Le choix du concept occluso-prothétique est déterminé par le type de prothèse à réaliser. La prothèse fixée, la prothèse implanto-portée,...
Prothèse Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Apport du numérique dans la réalisation d’une prothèse amovible partielle à infrastructure titane

Depuis 2021, l’utilisation du cobalt-chrome en prothèse fixée ou en prothèse amovible dans la pratique quotidienne est réglementée. Il est...
CFAO Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible et CFAO

Séance CNO Responsable scientifique : Christophe Azevedo Intervenants : Jean Bonnet, Samy Benchikh Bien que ne mettant pas au rebut les méthodes...
Implantologie Implantologie prothétique Prothèse

Article réservé à nos abonnés Ma première prothèse sur implant

Responsable scientifique : Anne Benhamou Intervenante : Laurine Birault La prothèse sur implants constitue une solution thérapeutique fiable, présentant des...