Analyse de l’asymétrie mandibulaire chez les adolescents et les adultes présentant une occlusion croisée unilatérale postérieure, avec la tomodensitométrie à faisceau conique

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°1 - 15 février 2024 (page 12)
Information dentaire
Huang M, Chen B, Lin H, Guo W, Luo G, Chen W, Zhang W, Liu C. Analysis of mandibular asymmetry in adolescent and adult patients with unilateral posterior crossbite on cone-beam computed tomography. Am J Orthod Dentofacial Orthop. 2024;165(1):27-37.

Introduction : La plupart des cliniciens recommandent un traitement précoce de l’occlusion croisée unilatérale postérieure (OCUP) en raison de potentiels effets indésirables sur les structures et les fonctions maxillo-faciales. L’activité asymétrique des muscles manducateurs et l’asymétrie des espaces rétro-condyliens chez les patients OCUP pourraient entraîner des modifications à long terme de la croissance et du développement de la mandibule. Curieusement, leur importance n’a pas été mise en évidence de façon constante dans les études publiées.

Objectifs : Évaluer l’asymétrie mandibulaire chez les patients souffrant d’occlusion croisée unilatérale postérieure et comparer l’importance de cette asymétrie chez les adolescents et les adultes.

Matériels et méthodes : Cette étude a inclus et analysé les tomographies assistées par ordinateur à faisceau conique de 125 sujets. Les sujets ont été divisés en un groupe OCUP et un groupe témoin sans OCUP. Chaque groupe comprenait des patients adolescents (âgés de 10 à 15 ans) et des patients adultes (âgés de 20 à 40 ans). Des mesures linéaires, angulaires et volumétriques ont été recueillies pour évaluer les asymétries mandibulaires.

Résultats : Les patients adolescents et adultes du groupe OCUP présentaient des asymétries de la longueur du processus condylien, de la hauteur ramale, de la longueur du corps et de l’inclinaison ramale médio-latérale (P < 0,05). Les patients adultes atteints d’OCUP présentaient des asymétries plus importantes que celles des adolescents. Les différences de longueur, de largeur et de volume du processus condylien, de hauteur ramale, de volume hémi-mandibulaire, étaient significativement plus importantes chez les patients OCUP adultes que chez les patients OCUP adolescents (P < 0,05).

Conclusions : Les patients OCUP, adolescents et adultes, présentent une asymétrie mandibulaire marquée, particulièrement…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...