Canaux de communication traditionnels vs digitaux pour l’amélioration de l’observance du patient durant un traitement orthodontique par appareillage fixe

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°4 - 15 septembre 2021 (page 16)
Information dentaire
Al-Abdallah M, Hamdan M, Dar-Odeh N. Traditional vs digital communication channels for improving compliance with fixed orthodontic treatment. Angle Orthod. 2021.91(2):227-35.

L’observance du patient en orthodontie reste primordiale pour la réussite du traitement. Des études antérieures ont tenté de prédire les facteurs susceptibles d’améliorer l’observance des jeunes patients pendant leur traitement, comme le désir de réaliser le traitement, l’entente avec leurs parents ou la communication entre le patient et son praticien. Il ne fait aucun doute que les technologies de communication et les différents médias sociaux ont un impact sur la vie quotidienne des adolescents, y compris sur leurs sources d’informations.

Ainsi, l’objectif principal de cet article était de comparer l’efficacité de stratégies de communication traditionnelles vs numériques dans l’amélioration de l’observance du patient envers son traitement orthodontique fixe.

L’échantillon de cette étude contrôlée randomisée comprenait des patients âgés de 12 à 18 ans débutant un traitement fixe multiattache bimaxillaire et répartis en trois groupes : G1 (groupe contrôle), G2 (groupe SMS) et G3 (groupe emails). Tous les groupes ont reçu des informations et instructions verbales et écrites concernant leur traitement orthodontique fixe (méthode de communication classique). En plus, le groupe G2 a reçu des SMS hebdomadaires et le groupe G3 a reçu des emails hebdomadaires contenant des liens audiovisuels pour leur rappeler les instructions. Toutes les six à huit semaines, des données d’observance ont été enregistrées dans chaque groupe comme un épisode de casse ou un rendez-vous manqué.

Les données de 108 adolescents (73 filles et 35 garçons âgés de 14,8 ans ± 1,67) ont pu être analysées avec 37 adolescents dans le groupe G1, 35 adolescents dans le groupe G2 et 36 adolescents dans le groupe G3. L’envoi de SMS hebdomadaires n’a pas permis d’améliorer l’observance des patients. Bien que les résultats aient montré une tendance à la réduction du nombre de rendez-vous manqués dans…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Surtraitements en dentisterie esthétique et considérations éthiques

Si beaucoup d’entre nous ne céderons pas cette nouvelle année aux traditionnelles résolutions que nous savons éphémères, la période de...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Une alternative thérapeutique au syndrome de Gougerot-Sjögren ?

Le syndrome de Sjögren, également appelé syndrome sec ou syndrome de Gougerot Sjögren (SGS), est une maladie auto-­immune systémique caractérisée...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Distinguer les effets des appareils sur mesure CAO/FAO de ceux de la piézocision, sur le traitement orthodontique

L’accélération des traitements orthodontiques (T0), particulièrement chez l’adulte, est l’objet d’un nombre croissant de publications. Différents concepts ont été proposés,...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Évaluation de la douleur perçue et de l’altération de la fonction manducatrice chez les enfants traités par une expansion maxillaire lente ou rapide

Les soins centrés sur le patient sont un concept qui a émergé ces dernières années. Outre les objectifs de donner...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Tendances dans le choix d’un praticien pour suivre un traitement orthodontique aux États-Unis

Le traitement orthodontique des patients par des praticiens non spécialisés est depuis longtemps un sujet d’intérêt. L’émergence récente de multiples...