Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°16 - 24 avril 2024 (page 4-5)
Information dentaire
Article analysé : Ma K, Chen H, Shen Y, Guo Y, Li W, Wang Y, Zhang Y, Sun Y.Feasibility study and material selection for powder-bed fusion process in printing of denture clasps. Comput Biol Med. 2023;157:106772.

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et d’élasticité jusqu’alors inégalées pour l’action rétentive des crochets notamment. Au début des années 2000, avec l’avènement de l’emploi du titane en implantologie, les laboratoires ont fait preuve d’engouement pour proposer des châssis en titane, plus léger et réputé biocompatible, mais les techniques de coulées extrêmement exigeantes avec ce matériau et génératrices de nombreux défauts de structures ont rapidement éteint ces tentatives à la suite de nombreux échecs cliniques. Le développement des techniques de CFAO, dont les procédés de fabrication additive par micro-fusion laser sélective (SLM), ainsi que la perspective d’interdiction du cobalt par la réglementation européenne ont rebattu les cartes et suscité un nouvel intérêt pour l’emploi du titane en prothèse amovible à infrastructure métallique (PAPIM).

Les auteurs de l’étude rapportée soulignent que la technologie SLM, désormais employée en routine pour les prothèses amovibles, présente les avantages d’une production à la fois grandement efficace et économique. De plus, l’application d’un traitement thermique en post-production améliore le module d’élasticité et les performances rétentives des crochets. C’est précisément cette rétention à long terme que les auteurs ont cherché à évaluer par un protocole in vitro pour différents types d’alliages imprimés et recuits en comparaison à la méthode de standard de réalisation par coulée d’alliage Co-Cr. Ainsi, un alliage Co-Cr, du titane commercialement pur (CP Ti) et un alliage de titane (Ti-6Al-4V) ont été employés pour créer un crochet type Acker sur une prémolaire constituant le banc d’essai. Cette prémolaire était spécifiquement désignée avec une logette, une zone de contre-dépouille en face vestibulaire pour le…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Crête osseuse atrophiée et reconstruction pré-implantaire : greffe autogène ou xénogène

Depuis son avènement au début des années 80, l’implantologie moderne connaît un développement continu et exponentiel grâce à une meilleure...