Effets squelettiques et dentaires de l’appareil de Herbst associés à des dispositifs d’ancrage temporaires : une revue systématique avec méta-analyse

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°2 - 15 avril 2022 (page 18)
Information dentaire
Al-Dboush R, Soltan R, Rao J, El-Bialy T. Skeletal and dental effects of Herbst appliance anchored with temporary anchorage devices: A systematic review with meta-analysis. Orthod Craniofac Res 2022;25(1):31-48.

Récemment, plusieurs études ont été menées pour évaluer les effets de l’adjonction de Dispositifs d’ancrage temporaires (DAT) à des Appareils fonctionnels fixes (AFF), tels que Herbst, Twin Force Bite Corrector et Forsus Fatigue Resistant Device. Les revues systématiques consacrées à la comparaison des effets squelettiques et dentoalvéolaires des AFF, avec et sans moyen d’ancrage squelettique, ont conclu que l’utilisation d’un moyen d’ancrage squelettique avec les AFF minimise la version corono-vestibulaire des incisives mandibulaires, mais n’accroît pas les effets sur le squelette.

Les auteurs avaient pour objectif d’évaluer l’efficacité de l’utilisation de dispositifs d’ancrage temporaire pour minimiser la perte d’ancrage et augmenter les effets sur le squelette pendant la correction des malocclusions de classe II avec l’appareil de Herbst.

Une recherche sans restriction a été effectuée jusqu’en janvier 2021 dans trois bases de données électroniques (Central, Medline et Embase) pour trouver des Essais contrôlés randomisés (ECR), des études de cohorte prospectives et rétrospectives. Deux auteurs ont effectué indépendamment la collecte des données et ont passé au crible toutes les informations pour vérifier l’exhaustivité des données récupérées. Les désaccords entre les enquêteurs ont été résolus en faisant réexaminer les études par un troisième auteur jusqu’à ce qu’un consensus soit atteint. Les études incluses ont évalué les changements dentaires et squelettiques chez les patients souffrant de malocclusion de classe II et qui ont été traités à l’aide de l’appareil de Herbst, avec ou sans DAT. La force de la preuve a été déterminée en utilisant Grade.

La recherche a permis d’identifier cinquante-cinq études. Au total, six études portant sur 198 patients ont finalement été prises en compte et quatre études ont été incluses dans la méta-analyse. La méta-analyse…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Crête osseuse atrophiée et reconstruction pré-implantaire : greffe autogène ou xénogène

Depuis son avènement au début des années 80, l’implantologie moderne connaît un développement continu et exponentiel grâce à une meilleure...
Revue de presse

Quand l’alpinisme inspire l’orthodontie

L’objectif de cet article est de présenter, sous la forme d’un cas clinique, un nouveau dispositif d’ancrage postérieur mandibulaire par...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Presse internationale : rencontre avec les Drs Sylvie Lê, Sara Laurencin-Dalicieux et Charlotte Thomas

Article commenté Lê S, Laurencin-Dalicieux S, Minty M, Assoulant-Anduze J, Vinel A, Yanat N, Loubieres P, Azalbert V, Diemer S,...