Efficacité clinique de l’appareil d’avancement mandibulaire Invisalign : une enquête rétrospective

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°1 - 15 février 2024 (page 13)
Information dentaire
Meade MJ, Weir T. Clinical efficacy of the Invisalign mandibular advancement appliance: A retrospective investigation. Am J Orthod Dentofacial Orthop. 2024:S0889-5406(23)00660-1. En ligne avant publication.

Introduction : En 2017, Align Technology a lancé un appareil d’avancement mandibulaire (AAM) Invisalign pour faciliter la correction des classes II chez les patients en pleine croissance. L’AAM utilise des plans inclinés (ailettes de précision), qui sont intégrés aux aligneurs maxillaire et mandibulaire pour pousser la mandibule vers l’avant. Les avantages avancés de l’utilisation de l’AAM par rapport au traitement par appareil fonctionnel traditionnel comprennent la capacité d’aligner les dents tout en corrigeant la malocclusion de classe II, un contrôle supérieur de l’angulation des incisives mandibulaires et de l’extrusion des molaires, ainsi qu’une facilité d’utilisation, un confort pour le patient et une esthétique supérieure. Les limites signalées comprennent des problèmes concernant le respect des protocoles de port par le patient, l’inconfort et une période initiale pendant laquelle le patient doit apprendre à positionner sa mandibule vers l’avant de manière correcte pour permettre un engagement efficace des ailettes de précision.

Objectifs : Déterminer si les changements obtenus dans le traitement de malocclusions de classe II avec l’AAM (Align Technology, Santa Jose, Calif) étaient identiques à ceux planifiés avant traitement.

Matériels et méthodes : Tous les patients répondant aux critères d’inclusion/exclusion et traités avec l’AAM ont été sélectionnés dans une base de données de 16 500 patients traités avec des aligneurs transparents par 16 orthodontistes. Les mesures des surplombs, d’avant traitement, planifiés et réalisés, ont été recueillies à partir des données fournies par le logiciel ClinCheck d’Align Technology. Les changements dans les relations antéropostérieures (AP) des premières molaires permanentes (PMP) ont été évalués à l’aide du logiciel de métrologie Geomagic Control X (3D systems, Rock Hill, SC).

Résultats : La plupart des 195 patients…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...