Évaluation des changements sur la consommation alimentaire des patients adolescents lors d’un traitement orthodontique fixe

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°4 - 15 septembre 2021 (page 18)
Information dentaire
Ozdemir M, Ilhan A, Gorucu-Coskuner H, Taner T, Bilgic P. Assessment of food consumption changes in adolescents during orthodontic treatment. Am J Orthod Dentofacial Orthop. 2021.159(5):604-12.

Lors d’un traitement orthodontique, la consommation alimentaire peut être modifiée en raison de possibles douleurs et limitations fonctionnelles. De plus, les patients ont pour consigne d’éviter certains aliments afin de prévenir d’éventuelles casses. Finalement, il a été suggéré que le « stress physiologique » pendant le traitement orthodontique augmenterait les besoins nutritionnels du patient. Or, il existe très peu d’informations sur les effets d’un traitement orthodontique sur les changements de l’alimentation des adolescents. Cette étude de cohorte visait ainsi à évaluer les changements d’apport nutritionnel chez les adolescents au cours des trois premiers mois du traitement orthodontique.

25 adolescents (9 garçons et 16 filles, âge : 13,72 ± 1,79 ans) ont participé à cette étude. Tous les participants présentaient une classe I et nécessitaient un traitement orthodontique sans extractions. Ils ont tous bénéficié d’un appareillage orthodontique identique avec la même séquence d’arcs sans utilisation d’auxiliaires. Les participants ont été interrogés quatre fois : avant le traitement orthodontique (T0), après la première (T1), la quatrième (T2) et la douzième semaine (T3) du traitement. Leur consommation alimentaire sur les 24 heures précédant ces quatre visites a été notée et convertie en apport en énergie totale, en macronutriments et en micronutriments.

La comparaison des relevés de consommation alimentaire des adolescents avant le traitement orthodontique et au cours de la première, de la quatrième et de la douzième semaine du traitement orthodontique actif n’a révélé aucune différence significative en apport en énergie totale, en protéines et en glucides. L’apport en lipides a diminué au cours de la première semaine de traitement puis a progressivement réaugmenté significativement jusqu’à la douzième semaine d’observation (T0 : 77,01 ± 36,29 g ;…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Surtraitements en dentisterie esthétique et considérations éthiques

Si beaucoup d’entre nous ne céderons pas cette nouvelle année aux traditionnelles résolutions que nous savons éphémères, la période de...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Une alternative thérapeutique au syndrome de Gougerot-Sjögren ?

Le syndrome de Sjögren, également appelé syndrome sec ou syndrome de Gougerot Sjögren (SGS), est une maladie auto-­immune systémique caractérisée...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Distinguer les effets des appareils sur mesure CAO/FAO de ceux de la piézocision, sur le traitement orthodontique

L’accélération des traitements orthodontiques (T0), particulièrement chez l’adulte, est l’objet d’un nombre croissant de publications. Différents concepts ont été proposés,...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Évaluation de la douleur perçue et de l’altération de la fonction manducatrice chez les enfants traités par une expansion maxillaire lente ou rapide

Les soins centrés sur le patient sont un concept qui a émergé ces dernières années. Outre les objectifs de donner...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Tendances dans le choix d’un praticien pour suivre un traitement orthodontique aux États-Unis

Le traitement orthodontique des patients par des praticiens non spécialisés est depuis longtemps un sujet d’intérêt. L’émergence récente de multiples...