Évaluation des changements verticaux postopératoires 10 ans après une chirurgie orthognathique contemporaine de classe II ou III

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°2 - 15 avril 2022 (page 16)
Information dentaire
Woods MG. An assessment of surgical and 10-year follow-up vertical changes after contemporary Class II and III orthognathic surgery. Am J Orthod Dentofacial Orthop 2021 Dec 30:S0889-5406(21)00811-8.

Force est de constater que des modifications du squelette dento-facial et des tissus mous peuvent encore apparaître chez l’adulte vieillissant. Il semble toutefois qu’elles varient considérablement d’un individu à l’autre. Certaines seraient liées aux changements hormonaux survenant au cours de la vie adulte, d’autres sembleraient n’être qu’une lente continuation des modifications observées pendant la poussée de croissance de l’adolescence.
Peu d’études ont été consacrées à l’évaluation à long terme des changements faciaux verticaux qui pourraient survenir après une chirurgie orthognathique. Leurs résultats pourraient aider les cliniciens à établir des protocoles à long terme, pour mieux maintenir les résultats des traitements orthodontico-chirurgicaux.

Cette étude rétrospective avait pour objectifs d’évaluer les changements verticaux du visage et les changements dentoalvéolaires et squelettiques horizontaux, après dix ans de suivi, chez des patients ayant subi une chirurgie orthognathique de classe II ou de classe III. Les auteurs ont également recherché les facteurs qui pourraient avoir influencé ces changements.

L’échantillon se composait de 162 anciens patients qui avaient bénéficié d’une chirurgie orthognathique de classe II ou de classe III entre 1994 et 2008 et dont les téléradiographies de profil avaient été recueillies au cours d’un suivi clinique de routine. Leurs types faciaux ont été définis en fonction de l’angle FMP (Francfort mandibular angle, plan de Francfort-plan mandibulaire), de l’angle ANB et de la distance horizontale entre le pogonion et la perpendiculaire à Francfort passant par le nasion. Les groupes de classe II et de classe III sélectionnés ont été divisés en sous-groupes à face plutôt longue ou plutôt courte, répartis de part et d’autre de l’angle moyen FMP (face plus longue si FMP > 25°). L’évaluation a été réalisée à partir des…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Crête osseuse atrophiée et reconstruction pré-implantaire : greffe autogène ou xénogène

Depuis son avènement au début des années 80, l’implantologie moderne connaît un développement continu et exponentiel grâce à une meilleure...