Hydroxychloroquine et Covid-19 : l’invraisemblable feuilleton

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°24 - 17 juin 2020
Information dentaire
Article analysé
Mehra MR, Desai SS, Ruschitzka F, Patel AN. Hydroxychloroquine or chloroquine with or without a macrolide for treatment of COVID-19 : a multinational registry analysis. Lancet. 2020 May 22 : S0140-6736(20)31180-6. doi : 10.1016/S0140-6736(20)31180-6. Online ahead of print.

L’efficacité supposée de l’hydro­xychloroquine, associée ou non à l’azithromycine, sur la charge virale et l’évolution de la Covid-19 restera quoi qu’il arrive, tout comme la pénurie de masques, l’un des grands sujets de controverse aux multiples rebondissements de cette crise sans précédent. Le dernier épisode de ce drôle de feuilleton concerne la publication dans The Lancet, revue de référence médicale internationale de premier ordre, d’une étude supposée démontrer l’inefficacité, voire la dangerosité de ces médicaments sur les patients atteints de Covid-19.

Ces conséquences politiques, médiatiques et scientifiques surréalistes sont révélatrices de l’importance prise par la littérature scientifique et de la manière de l’aborder. Comment cela a-t-il été possible ? C’est l’éclairage que nous vous proposons cette semaine en vous livrant tout d’abord l’essentiel de cette publication dont les conclusions ont emporté le ministre de la Santé puis l’OMS avant de devenir totalement sulfureuse puis d’être finalement retirée.

Il s’agit d’une étude observationnelle rétrospective portant sur 96 032 patients confirmés Covid-19 par PCR, hospitalisés entre le 20 décembre et le 14 avril dans 671 établissements répartis sur les 6 continents, et ayant accepté de contribuer à une base de données médicales collectées sur un cloud par un logiciel automatisé à intervalles réguliers afin de « limiter la perte de données et les biais de sélection ».

Son but est d’évaluer les effets de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine employée seule ou en association avec un macrolide (azithromycine) dans le traitement de la Covid-19 du point de vue de la mortalité à l’hôpital d’une part, et sur l’occurrence des arythmies ventriculaires spontanées chez ces malades d’autre part. Ses auteurs mettent en avant l’étendue et les caractéristiques de leur base de données représentative…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...