Impact du traitement orthodontique sur la qualité de vie liée à la santé bucco-dentaire des adolescents : une étude longitudinale

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°2 - 15 avril 2024 (page 20)
Information dentaire
Guerino P, Ortiz FR, Marquezan M, Ardenghi TM, Ferrazzo VA. Impact of orthodontic treatment on OHRQoL of adolescents: a longitudinal study. Dental Press J Orthod. 2024 Feb 12;29(1):e2423136.

Contexte et Objectif : La période de l’adolescence est généralement tumultueuse ; plus spécifiquement, les malocclusions peuvent conduire à une faible estime de soi et à une diminution de la qualité de vie liée à la santé bucco-dentaire (OHRQoL ; Oral Health-Related Quality of Life) chez les patients de cet âge. Une attention particulière doit être portée aux adolescents, qui peuvent présenter en effet diverses préoccupations esthétiques, questions ou considérations fonctionnelles. Cette étude visait donc à évaluer la perception du besoin de traitement orthodontique chez les patients adolescents, ainsi que ses implications potentielles sur la qualité de vie liée à la santé bucco-dentaire (OHRQoL) au cours d’un traitement orthodontique classique.

Matériels et méthodes : Cette étude longitudinale prospective fut conduite auprès d’adolescents ayant eu recours à un traitement orthodontique. La perception de la malocclusion par les patients et par les orthodontistes a été évaluée à l’aide des deux composantes de l’IOTN (Index of Orthodontic Treatment Need) : le Composant Esthétique (AC) et le Composant de Santé Dentaire (DHC). L’impact sur la qualité de vie liée à la santé bucco-dentaire (OHRQoL) a été mesuré à l’aide du questionnaire Child-OIDP (Child-Oral Impacts on Daily Performances), évaluant les répercussions des conditions bucco-dentaires sur les activités quotidiennes des adolescents. Le score global du Child-OIDP s’étend de 0 à 100, où un score de 0 reflète un impact minime, tandis qu’un score de 100 dénote un impact significatif. L’ensemble des évaluations ont été réalisées avant la pose de l’appareil orthodontique conventionnel (T0), ainsi qu’à différentes périodes au cours du traitement : une semaine (T1), un mois (T2), trois mois (T3), six mois (T4), et à la fin du traitement orthodontique (T5).

Résultats : L’échantillon était composé de 55 adolescents…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Simplification des critères diagnostiques des DTM

article que nous avons décidé de mettre en lumière fait suite à une publication de 2014*, dans laquelle un groupe...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Infection à Herpes simplex et cancers têtes et cou

Les cancers de la bouche et du pharynx constituent un groupe hétérogène comprenant les cancers de la lèvre, de la...
Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Étude transversale comparative des besoins orthodontiques socio-psychologiques et des habitudes orales dans le trouble du spectre autistique

Objectif : Les enfants et les adolescents atteints de trouble du spectre autistique (TSA) ne présentent pas des caractéristiques orales spécifiques....
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Association entre estime de soi et composante esthétique du sourire chez les adolescents

Contexte et Objectif : Durant l’adolescence, l’estime de soi revêt une importance capitale dans la construction du bien-être global et de...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...