Influence de l’expansion maxillaire rapide sur l’énurésie nocturne chez l’enfant

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°3 - 15 juin 2021
Information dentaire
de Medeiros Alves AC, de Medeiros Padilha H, de Andrade Barbalho AL, Gonçalves Tomaz AF, Pereira HSG, Caldas SGFR. Influence of rapid maxillary expansion on nocturnal enuresis in children. Angle Orthod. 2021 May 12. En ligne avant publication.

L’énurésie nocturne (EN) est un trouble du sommeil qui touche les enfants de plus de 4 ans et qui se caractérise par au moins deux mictions involontaires par mois pendant le sommeil chez les patients ne souffrant pas de troubles néphrologiques. Les enfants présentant des épisodes d’EN peuvent voir leur qualité de vie réduite en raison des moqueries de leurs frères et sœurs et de la désapprobation familiale ou sociale, ce qui entraîne une faible estime de soi et d’éventuels problèmes psychoaffectifs.

Le traitement de l’EN fait appel à une thérapie comportementale, pharmacologique et/ou psychologique. La physiopathologie de l’EN semble être associée à une altération de la sécrétion de l’hormone antidiurétique (ADH) chez les patients ayant une mauvaise hygiène du sommeil et des troubles respiratoires. Étant donné que l’EMR élargit la largeur des voies aériennes supérieures, la saturation en oxygène pourrait augmenter pendant le sommeil. Cela contribue à la réduction de la fréquence des apnées et des hypopnées, incite l’hypothalamus et la neurohypophyse à produire et à sécréter de l’ADH, et pourrait réduire ou éliminer les épisodes d’EN.
Cette étude visait à évaluer l’influence de l’expansion maxillaire rapide (EMR) sur l’énurésie nocturne chez les enfants afin de discuter si l’EMR peut être indiquée comme traitement alternatif de l’EN chez ces patients.

Une recherche électronique a été effectuée dans les bases de données suivantes : PubMed/Medline, Cochrane Library, Scopus, Science Direct, Google Scholar et LILACS jusqu’en mars 2020. L’analyse documentaire a été réalisée en aveugle par deux examinateurs. Les références de chaque étude sélectionnée ont été consultées manuellement pour identifier les articles qui n’avaient pas été découverts par la recherche électronique. Le test de concordance Kappa a été utilisé pour analyser la concordance inter examinateurs…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Crête osseuse atrophiée et reconstruction pré-implantaire : greffe autogène ou xénogène

Depuis son avènement au début des années 80, l’implantologie moderne connaît un développement continu et exponentiel grâce à une meilleure...