La Cour des comptes s’inquiète du coût de la convention dentaire

  • Publié le .
Information dentaire

Dans son rapport annuel, publié le 25 février, la Cour des Comptes se félicite que les pouvoirs publics et l’assurance maladie aient pris en considération ses recommandations, formulées en 2016, de « renforcer la prévention en matière de soins bucco-dentaires et « de remédier aux difficultés d’accès aux soins pour des motifs financiers ».

Elle constate ainsi que la nouvelle convention réoriente l’exercice des chirurgiens-dentistes « vers davantage de prévention et de soins de conservation, en particulier pour les jeunes et les populations les plus fragiles » et qu’elle entend « lever les obstacles financiers à des soins prothétiques indispensables, par la fixation de plafonds de facturation pour certains actes et la création d’un panier de soins prothétiques sans reste à charge pour l’assuré ».

Las. Si les sages de la rue Cambon notent que ces évolutions « répondent dans leur principe » à leurs recommandations, ils s’inquiètent des « importantes dépenses supplémentaires » que cette convention engendrera. Ils les chiffrent à environ 815 millions d’euros (M€) en 2023, dont 633 M€ pour l’assurance maladie obligatoire et 182 M€ pour les complémentaires santé.

La Cour ne critique pas ces dépenses mais souligne que leurs « incidences effectives sur la santé bucco-dentaire dépendront de l’évolution des pratiques des chirurgiens-dentistes et des comportements des patients ». Une mise en garde ?

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...
Politique de santé

7,4 millions de bénéficiaires de la C2S

Depuis 2019, année de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, les effectifs de la C2S, née de cette fusion, poursuivent leur progression...
Politique de santé

Lieux d’implantation des cabines de téléconsultation : la HAS fixe les règles

Après la polémique suscitée en novembre dernier, par la proposition de la SNCF de mettre en place dans 300 de...