Le concept de One Health

  • Par
  • Publié le . Paru dans Profession Assistant(e) Dentaire n°1 - 15 janvier 2023 (page 42-45)
Information dentaire
L’approche One Health (« une seule santé ») est une approche unifiée de la santé publique, animale et environnementale à l’échelle locale, nationale et planétaire. Elle reconnaît que la santé des humains, des animaux domestiques et sauvages, des plantes et de l’environnement au sens large (y compris les écosystèmes) est étroitement liée et interdépendante.

Avant la crise sanitaire liée au Covid-19, l’approche One Health, pourtant vieille comme le monde, structurée dès le début des années 2000 et portée notamment par l’OMS, n’était connue que d’un cercle d’initiés. La santé globale, ou « une seule santé », met l’accent sur la convergence des problématiques de santé environnementale, humaine et animale. Elle tente de discerner comment des éléments sanitaires (pandémies, virus émergents, antibiorésistances, syndrome post-infection aiguë, etc.) interagissent avec d’autres déterminants (voyages, déplacements de populations, urbanisation, alimentation, déforestation, pollution, etc.), et ce, à l’échelle individuelle, collective, nationale et internationale. L’approche sanitaire a glissé, sous la pression de la crise du Covid-19, de la notion de « santé mondiale », centrée sur la santé humaine et ses déterminants immédiats, à « une seule santé ».

Un glissement conceptuel qui souligne l’interdépendance entre la nature, la faune et l’Homme, avec une perspective englobante, mondiale, qui saisit les phénomènes dans leur unicité pour les comprendre et proposer des solutions politiques, sociales et de santé publique.

« Tout est dans tout et inversement »

Les choses évoluent vite depuis la formulation du concept au début des années 2000, et la France s’efforce de rattraper son retard, car il n’y a, à ma connaissance, dans les universités de médecine, aucun enseignement ou programme de recherche qui porte ce libellé. Les colloques One Health fleurissent çà et là depuis peu, mais jusque-là, il n’existait en France qu’un seul DIU « Infections émergentes : approche One Health » à Montpellier. Un ouvrage collectif vient d’être publié sous la direction de Samuel Myers et de Howard Frumkin, sous le titre Santé planétaire, soigner le vivant pour soigner notre santé [1]; il permet à chacun de s’emparer du…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...
Santé publique

Éduquer à la prévention en santé

Dans un rapport publié fin mars, l’Académie nationale de médecine, face « aux valeurs médiocres de certains indicateurs comme l’espérance de...
Santé publique

Alcool, cigarette électronique, cannabis : les ados en danger selon l’OMS/Europe

L’alcool est la substance psychoactive la plus couramment consommée par les adolescents (10-20 ans), tandis que les cigarettes électroniques sont...