Le numérique

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°1 - 15 février 2022 (page 50-51)
Information dentaire

Le numérique a été un thème central cette année aux Journées de l’orthodontie : notre discipline médicale se transforme au gré des progrès informatiques qui l’enrichissent de nouveaux outils et moyens de communication simplifiés et plus efficaces.

Lors de la matinée du samedi 13 novembre 2021, nous avons pu apprécier les apports du numérique dans la conception et la réalisation des appareils linguaux avec Didier Fillion, puis dans la conception et la réalisation des aligneurs in office pour les patients présentant des troubles articulaires, grâce à Werner Schupp. Sa conférence sur la prise en charge des dysfonctions cranio-mandibulaires faisait écho à la conférence de Gérard Duminil, occlusodontiste, qui nous a montré les progrès réalisés dans le domaine de l’occlusodontie et de la mise en articulateur numérique, mais aussi les limites actuelles. Ce partage interdisciplinaire était enrichissant car il montrait bien que toutes les disciplines odontologiques sont soumises à une transformation numérique, pour le moment incomplète et perfectible, mais qui ouvre sur une collaboration pluridisciplinaire et une communication plus immédiates, basées sur les outils numériques.

Ainsi, Catherine Galletti a expliqué que les attentes des confrères étaient grandes en termes d’échange, et que si les outils 3D permettaient une communication plus précise, il convient de trouver le bon canal : e-mail, visioconférence, appel téléphonique…, chaque praticien ayant ses préférences. Ensuite, Jean-François Chazalon a abordé le thème de la communication entre le cabinet et le patient. Si celle-ci est redéfinie avec les possibilités de « télé-orthodontie », il n’en demeure pas moins que le praticien reste au cœur du traitement et que la simplification illusoire des relations humaines patient-praticien, par quelque application que ce soit, ne dédouane ni le praticien ni le patient de ses responsabilités médico-légales concernant les choix thérapeutiques, le suivi et la réalisation des actes.

Le samedi après-midi a repris avec Guillaume Lecocq qui a nuancé les apports du numérique en orthodontie, car tout ce qui est technologiquement faisable n’est pas nécessairement…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Vie de la profession

Article réservé à nos abonnés Essor des usineuses et des imprimantes 3D dans les cabinets dentaires

Dans le contexte actuel de révolution technologique, les cabinets dentaires bénéficient de l’avènement des usineuses et des imprimantes 3D, des outils...
Vie de la profession

Elections professionnelles : les praticiens hospitaliers appelés aux urnes

Les quelques 90 000 professionnels de santé hospitaliers, médecins, pharmaciens et environ 5 500 chirurgiens-dentistes sont appelés à élire, du...
Vie de la profession

Article réservé à nos abonnés Sur dix ans, les revenus professionnels progressent moins vite que l’inflation

Après la hausse spectaculaire des revenus professionnels de 14,51 % en 2021, les revenus 2022 s’érodent de 2,65 % selon...
Vie de la profession

Etudiants en dentaire : participez à l’enquête « Bien être » de l’UNECD

L’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire (UNECD) lance sa quatrième enquête « Bien être » auprès des étudiants en chirurgie dentaire....
Vie de la profession

Aspiration haut débit : utile face aux bioaérosols mais grande source d’inconforts

L’utilisation d’une aspiration haut débit au fauteuil est ressentie par les chirurgiens-dentistes et les assistant(e)s dentaires comme une protection plutôt...
Vie de la profession

Du nouveau dans la certification périodique

Même si la certification périodique des professionnels de santé est théoriquement entrée en vigueur le 1er janvier 2023, quelques textes réglementaires...