Occlusion et bruxismes

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°32 - 21 septembre 2022 (page 4-5)
Information dentaire
Article analysé :
• Laluque JF, Fleiter B, Palla S, Saulue P, d’Incau E. Occlusion et bruxismes. Réalités Cliniques 2020 ; 31 (1) : 8-12.

Cet article montre que le bruxisme est souvent et trop rapidement associé à des usures dentaires, pouvant entraîner des modifications des relations occlusales.
En effet, à la compréhension des étiologies des bruxismes (bruxisme du sommeil et bruxisme de l’éveil), qui ne se limitaient historiquement qu’aux aspects dentaires, on peut ajouter une multitude d’autres origines, obligeant le chirurgien-dentiste à collaborer avec d’autres spécialités médicales.

Il existe un consensus pour attribuer des origines multifactorielles aux bruxismes.

Les interférences occlusales ne sont plus considérées comme zones gâchettes responsables du bruxisme, et on ne retrouve pas non plus de corrélation évidente entre la forme des arcades, la position des dents, le type facial et la prévalence du bruxisme du sommeil.

Ce qui a conduit certains auteurs à parler de bruxisme du sommeil et de parafonction de l’éveil, en intégrant au passage des facteurs psychosociaux-comportementaux et physiopathologiques.

Les recherches récentes sur l’étiologie du bruxisme du sommeil prouvent le rôle du système nerveux central et du système nerveux autonome dans l’apparition des mouvements mandibulaires pendant le sommeil. GJ Lavigne a montré que ce bruxisme du sommeil est en étroite relation avec des épisodes de microéveils liés à l’activation du système nerveux central autonome, entraînant une activité motrice.

On a aussi pu rencontrer ce bruxisme dans des familles, de parents à enfants, ou dans des fratries, incitant à penser qu’il existait un caractère héréditaire : cette observation n’a aucune valeur scientifique, n’impliquant aucune détermination génétique.

Il est toutefois normal de constater des contractions des muscles manducateurs durant le sommeil ; la différence entre le patient sans et celui avec un bruxisme de sommeil réside dans la fréquence et l’intensité de ces mouvements nocturnes. On peut y trouver…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Simplification des critères diagnostiques des DTM

article que nous avons décidé de mettre en lumière fait suite à une publication de 2014*, dans laquelle un groupe...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Infection à Herpes simplex et cancers têtes et cou

Les cancers de la bouche et du pharynx constituent un groupe hétérogène comprenant les cancers de la lèvre, de la...
Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Étude transversale comparative des besoins orthodontiques socio-psychologiques et des habitudes orales dans le trouble du spectre autistique

Objectif : Les enfants et les adolescents atteints de trouble du spectre autistique (TSA) ne présentent pas des caractéristiques orales spécifiques....
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Association entre estime de soi et composante esthétique du sourire chez les adolescents

Contexte et Objectif : Durant l’adolescence, l’estime de soi revêt une importance capitale dans la construction du bien-être global et de...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Impact du traitement orthodontique sur la qualité de vie liée à la santé bucco-dentaire des adolescents : une étude longitudinale

Contexte et Objectif : La période de l’adolescence est généralement tumultueuse ; plus spécifiquement, les malocclusions peuvent conduire à une faible estime...