Profondeur de la corticotomie et intensité du phénomène d’accélération régionale

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°4 - 15 septembre 2021
Information dentaire
Kernitsky JR, Ohira T, Shosho D, Lim J, Bamashmous A, Dibart S. Corticotomy depth and regional acceleratory phenomenon intensity. Angle Orthod. 2021.91(2):206-12.

Le Phénomène d’Accélération Régionale (PAR ou RAP en littérature anglo-saxonne) décrit comment une lésion chirurgicale intentionnelle de l’os déclenche une cascade d’événements physiologiques, conduisant à une augmentation du renouvellement osseux avec déminéralisation concomitante. Ce concept a été largement décrit pour expliquer l’ensemble des procédures chirurgicales d’accélération du déplacement dentaire orthodontique. Avec l’introduction d’inserts piézoélectriques en dentisterie, Serge Dibart, de l’Université de Boston, a décrit une approche chirurgicale minimalement invasive d’accélération/facilitation du déplacement dentaire appelée piézocision.

Sachant que plusieurs auteurs ont souligné la nécessité d’une corticotomie suffisamment profonde pour obtenir un effet PAR significatif, l’objectif de la présente étude était de déterminer la véracité de cette affirmation en comparant l’effet de deux profondeurs de corticotomie – intracorticale (peu profonde) vs transcorticale (profonde) – réalisées avec un insert piézoélectrique sur les tibias de jeunes rats.

18 rats Sprague‑Dawley ont été divisés en deux groupes, à savoir un groupe non traité (3 rats) et un groupe traité (15 rats). Dans le groupe traité, chaque rat était son propre contrôle : à l’aide d’un insert piézoélectrique, le tibia droit recevait des corticotomies transcorticales (profondes) tandis que le tibia gauche recevait des corticotomies intracorticales (peu profondes). Les rats ont été euthanasiés à 1, 3, 7, 14 et 28 jours post intervention. Chaque échantillon bénéficia d’une analyse 3D par CBCT et d’une analyse
histologique.

Par rapport au tibia non traité, tous les échantillons du groupe traité ont montré une profondeur de pénétration appropriée : le tibia droit et le tibia gauche présentaient respectivement une pénétration transcorticale et une pénétration…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Surtraitements en dentisterie esthétique et considérations éthiques

Si beaucoup d’entre nous ne céderons pas cette nouvelle année aux traditionnelles résolutions que nous savons éphémères, la période de...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Une alternative thérapeutique au syndrome de Gougerot-Sjögren ?

Le syndrome de Sjögren, également appelé syndrome sec ou syndrome de Gougerot Sjögren (SGS), est une maladie auto-­immune systémique caractérisée...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Distinguer les effets des appareils sur mesure CAO/FAO de ceux de la piézocision, sur le traitement orthodontique

L’accélération des traitements orthodontiques (T0), particulièrement chez l’adulte, est l’objet d’un nombre croissant de publications. Différents concepts ont été proposés,...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Évaluation de la douleur perçue et de l’altération de la fonction manducatrice chez les enfants traités par une expansion maxillaire lente ou rapide

Les soins centrés sur le patient sont un concept qui a émergé ces dernières années. Outre les objectifs de donner...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Tendances dans le choix d’un praticien pour suivre un traitement orthodontique aux États-Unis

Le traitement orthodontique des patients par des praticiens non spécialisés est depuis longtemps un sujet d’intérêt. L’émergence récente de multiples...