Retour à la normale pour les dépenses de soins dentaires en 2022

  • Publié le .
Information dentaire

Après une hausse de 22,5 % en 2021, liée à la réforme du 100 % santé et à la reprise d’activité post-Covid, la dépense de soins dentaires et conservateurs a crû en 2022 de 2,6 % « un rythme légèrement supérieur à celui observé avant la crise : + 1,7 % en moyenne par an entre 2011 et 2019 », souligne Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) dans son bilan annuel des « Résultats des comptes de la santé » pour l’année 2022 publié le 20 septembre.

La progression de 2022 s’explique par la hausse du volume (+ 1,4 %), comme celle des prix (+ 1,2 %), « à la suite de la révision à la hausse des prix des prothèses dentaires comme de celle des actes de soins conservateurs. » Les dépenses de soins dentaires, qui s’élève à 13,8 milliards d’euros (Md€) en 2022, se compose en majorité de prothèses (51,2 % de la dépense) et de soins (détartrage, carie, dévitalisation, etc.), 18,2 %. Puis viennent notamment l’orthodontie (9,1 %), la chirurgie (6,9 %), la radiologie (6,8 %) et les consultations (5,4 %).

S’agissant spécifiquement de la prothèse, le panier 100 % santé pèse 3,02 Md€ (+ 0,8 % sur un an), soit 43 % de la dépense totale, le panier libre 2,05 Md€ (+0,6 % et 29 % de la dépense) et le panier modéré 1,9 Md€ (+ 0,6 %, 28 % de l’ensemble). « Le prix moyen des prothèses des paniers à tarif libre et à tarifs modérés est proche (un peu au-dessus de 450 € en moyenne par équipement), indique la DREES. Les prothèses dentaires du 100 % santé sont nettement moins onéreuses, avec un prix moyen légèrement supérieur à 250 euros ».

A noter que les personnes âgées de 75 ans ou plus, représentent 24 % de la consommation du panier RAC 0, 21 % pour le panier modéré et 13 % des prothèses à tarif libre. Ils sont les premiers bénéficiaires de la réforme du 100 % santé en dentaire qui, par ailleurs, a permis une forte baisse du reste à charge des ménages. Il est passé de 20,4 % de la dépense totale en 2019 à 17,4 % en 2020 et 12,7 % l’année dernière. Les organismes complémentaires demeurent les principaux financeurs : ils prennent en charge 45,1 % de la dépense (- 0,2 % sur un an après une hausse de 4,8 % entre 2020 et 2021 sous l’effet de la montée en charge du la réforme du 100 % santé).

La part des soins dentaires effectués en cabinet libéral diminue depuis 2012 (de 91,9 % en 2012 à 84,5 % en 2022) au profit de ceux réalisés en centres de santé (15,5 % en 2022 contre 8,1 % en 2012) du fait de leur nombre sans cesse croissant. Au 31 décembre 2022, l’Observatoire des centres de santé, dénombrait 1 209 centres dentaires employant près de 7 000 chirurgiens-dentistes et 6 000 assistantes. La hausse du nombre de dentistes en activité en 2022 (+ 2,4 %) est d’ailleurs portée par les salariés exerçant dans des centres de santé, qui représentent désormais 14 % des effectifs totaux.

Globalement, la consommation de soins et de biens médicaux ralentit (+3,9 % après +7,8 % en 2021) pour s’établir à 235,8 Md€ (8,9 % du PIB) soit une dépense moyenne de 3 475 € par habitant. Le reste à charge moyen par habitant s’élève, en 2022, à 250 € dont, en particulier, 67 €de dépenses de médicaments, 45 € de soins hospitaliers, 30 € de soins de médecins, 23 € d’optique hors lentilles, 16 € de prothèses dentaires et 10 € de soins dentaires hors prothèses.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Economie de la santé

Remboursements de soins dentaires : – 5,6 % en avril

Les remboursements des soins dentaires par l’assurance maladie diminuent une nouvelle fois : – 5,6 % en avril, selon ses données publiées le 28 mai....
Economie de la santé

Traiter les maladies parodontales permettrait d’économiser 807 millions d’euros chaque année

L’assurance maladie pourrait économiser chaque année 807 millions d’euros si les maladies parodontales des patients atteints de seulement trois pathologies...
Economie de la santé

Walmart ferme ses centres dentaires

Sale temps pour les centres de santé dentaires. Même le géant américain de la grande distribution Walmart a annoncé le...
Economie de la santé

ROSP + Forfait structure : 9 300 € par généraliste en 2023

En 2023, le montant moyen de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est de 5 185 € par médecin...
Economie de la santé

Assemblée nationale : proposition pour un reste à charge en santé proportionnel aux revenus

Plafonner le reste à charge des dépenses de santé des ménages en fonction des revenus. L’idée n’est pas nouvelle mais...
Economie de la santé

Remboursements de soins dentaires : – 8,2 % en mars

Les remboursements des soins dentaires par l’assurance maladie diminuent à nouveau : – 8,2 % en mars, selon les données publiées par celle-ci...