Retour à la normale pour les dépenses de soins dentaires en 2022

  • Publié le .
Information dentaire

Après une hausse de 22,5 % en 2021, liée à la réforme du 100 % santé et à la reprise d’activité post-Covid, la dépense de soins dentaires et conservateurs a crû en 2022 de 2,6 % « un rythme légèrement supérieur à celui observé avant la crise : + 1,7 % en moyenne par an entre 2011 et 2019 », souligne Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) dans son bilan annuel des « Résultats des comptes de la santé » pour l’année 2022 publié le 20 septembre.

La progression de 2022 s’explique par la hausse du volume (+ 1,4 %), comme celle des prix (+ 1,2 %), « à la suite de la révision à la hausse des prix des prothèses dentaires comme de celle des actes de soins conservateurs. » Les dépenses de soins dentaires, qui s’élève à 13,8 milliards d’euros (Md€) en 2022, se compose en majorité de prothèses (51,2 % de la dépense) et de soins (détartrage, carie, dévitalisation, etc.), 18,2 %. Puis viennent notamment l’orthodontie (9,1 %), la chirurgie (6,9 %), la radiologie (6,8 %) et les consultations (5,4 %).

S’agissant spécifiquement de la prothèse, le panier 100 % santé pèse 3,02 Md€ (+ 0,8 % sur un an), soit 43 % de la dépense totale, le panier libre 2,05 Md€ (+0,6 % et 29 % de la dépense) et le panier modéré 1,9 Md€ (+ 0,6 %, 28 % de l’ensemble). « Le prix moyen des prothèses des paniers à tarif libre et à tarifs modérés est proche (un peu au-dessus de 450 € en moyenne par équipement), indique la DREES. Les prothèses dentaires du 100 % santé sont nettement moins onéreuses, avec un prix moyen légèrement supérieur à 250 euros ».

A noter que les personnes âgées de 75 ans ou plus, représentent 24 % de la consommation du panier RAC 0, 21 % pour le panier modéré et 13 % des prothèses à tarif libre. Ils sont les premiers bénéficiaires de la réforme du 100 % santé en dentaire qui, par ailleurs, a permis une forte baisse du reste à charge des ménages. Il est passé de 20,4 % de la dépense totale en 2019 à 17,4 % en 2020 et 12,7 % l’année dernière. Les organismes complémentaires demeurent les principaux financeurs : ils prennent en charge 45,1 % de la dépense (- 0,2 % sur un an après une hausse de 4,8 % entre 2020 et 2021 sous l’effet de la montée en charge du la réforme du 100 % santé).

La part des soins dentaires effectués en cabinet libéral diminue depuis 2012 (de 91,9 % en 2012 à 84,5 % en 2022) au profit de ceux réalisés en centres de santé (15,5 % en 2022 contre 8,1 % en 2012) du fait de leur nombre sans cesse croissant. Au 31 décembre 2022, l’Observatoire des centres de santé, dénombrait 1 209 centres dentaires employant près de 7 000 chirurgiens-dentistes et 6 000 assistantes. La hausse du nombre de dentistes en activité en 2022 (+ 2,4 %) est d’ailleurs portée par les salariés exerçant dans des centres de santé, qui représentent désormais 14 % des effectifs totaux.

Globalement, la consommation de soins et de biens médicaux ralentit (+3,9 % après +7,8 % en 2021) pour s’établir à 235,8 Md€ (8,9 % du PIB) soit une dépense moyenne de 3 475 € par habitant. Le reste à charge moyen par habitant s’élève, en 2022, à 250 € dont, en particulier, 67 €de dépenses de médicaments, 45 € de soins hospitaliers, 30 € de soins de médecins, 23 € d’optique hors lentilles, 16 € de prothèses dentaires et 10 € de soins dentaires hors prothèses.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Economie de la santé

+4,4 % en 2023 : le désengagement de l’assurance maladie se fait sentir sur les dépenses de soins dentaires

Les remboursements des soins dentaires augmentent de 4,4 % sur l’ensemble de l’année 2023 par rapport à 2022, selon un...
Economie de la santé

Les recommandations de l’OMS pour encadrer l’intelligence artificielle en santé

L’OMS a publié le 18 janvier des lignes directrices sur « l’éthique et la gouvernance de l’intelligence artificielle (IA) »...
Economie de la santé

Les complémentaires santé financent 57 % du dispositif « 100 % santé » en dentaire

En 2022, les organismes complémentaires santé (mutuelles, prévoyances et assurances) ont versé 32,8 millards d’euros (Md€) de prestations, après 31,6...
Economie de la santé

Sur fond de transfert de charges en dentaire, la Mutualité annonce des cotisations en hausse moyenne de 8,1 %

Le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, qui avait estimé le 6 décembre dans les colonnes du Midi Libre que...
Economie de la santé

Prestations sociales : la France toujours championne d’Europe

Retraite, santé, indemnisations chômage, allocations familiales, aides au logement… En 2022, la France a consacré 849 milliards d’euros à ces...
Economie de la santé

Le secteur dentaire attendu en hausse de 4 % pour 2023 selon un assureur

« Notre analyse portant sur l’évolution de la consommation de soins sur les 8 premiers mois de l’année 2023 confirme une...