Similitudes entre Covid-19 et lésions radio-induites

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°34 - 6 octobre 2021 (page 6-7)
Information dentaire
Article analysé: Rios CI, Cassatt DR, Hollingsworth BA, Satyamitra MM, Tadesse YS, Taliaferro LP, Winters TA, DiCarlo AL. Commonalities between COVID-19 and radiation injury. Radiat Res 2021;195(1):1-24.

Le corollaire de l’émergence d’une nouvelle maladie est l’inexistence, à ses débuts, de traitement approuvé par les autorités sanitaires. Ainsi, plusieurs thérapeutiques utilisées habituellement contre d’autres pathologies ont été testées chez les patients atteints par le SARS-CoV2. Cet article met en parallèle l’infection à SARS-CoV2 et les effets biologiques aigus et chroniques de la radiothérapie, dans le but de proposer des solutions thérapeutiques.

Au cœur de ces similitudes :

  • la composante inflammatoire : l’« orage cytokinique » chez les patients atteints de Covid19 est bien décrit ; or, après irradiation, on observe un relargage cytokinique important au niveau des cellules endothéliales, fibroblastiques, immunes et parenchymateuses. De même, une dysrégulation du système rénine-angiotensine a été mise en évidence dans les deux cas de figure ;
  • la vascularisation est ciblée directement par le virus de la Covid19 (atteinte directe des cellules endothéliales, thrombose, coagulopathies), et l’on sait que les effets aigus de la radiothérapie sont basés sur une atteinte vasculaire avec sénescence des cellules endothéliales et dysrégulation de la coagulation ;
  • les biomarqueurs sériques : pour les patients infectés par le SARS-CoV2, comme pour les patients irradiés, on observe une élévation de la substance amyloïde sérique, de la CRP, et l’IL-6 a été identifiée comme un bon marqueur pour la Covid19 et pour l’exposition aiguë aux radiations ;
  • un déséquilibre électrolytique, rapporté dans les deux cas ;
  • les effets au niveau pulmonaire (fibrose), cardiaque (ischémie), cérébral (maux de tête, désorientation…), observés chez les patients Covid+ et chez les patients irradiés (selon la localisation de l’irradiation).

Les thérapeutiques visant à limiter les effets secondaires aigus ou chroniques de la radiothérapie sont mises en parallèle avec leur utilisation…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...