État de santé des FrançaisLe taux de recours au chirurgien-dentiste progresse toujours

Revue Information Dentaire / 22/05/2017 Le taux de recours au chirurgien-dentiste progresse toujours

En 2014, en moyenne, France entière et tous âges confondus, un peu plus de 43 % des adultes ont eu recours au moins une fois à un chirurgien-dentiste », constate le rapport 2017 sur « L’état de la santé de la population en France », publié le 11 mai par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).
 
C’est deux points de mieux qu’en 2012, dernier indicateur équivalent publié en 2015. Le recours aux soins progresse sans cesse depuis plusieurs décennies, mais il reste insuffisant globalement, très disparate en fonction des catégories socio-professionnelles et ne présage pas du besoin de soin : une visite une fois par an peut être l’expression d’un meilleur suivi, mais aussi d’un état de santé bucco-dentaire nécessitant des soins. Environ 9 % des adultes qui ont consulté en 2014 étaient à la CMUC (contre 6 % en 2012). Soit, selon la Drees, un taux de recours de 42 %. Il existe des variations régionales avec des écarts de plus de 15 % (voir carte ci-dessous). Ainsi, le taux moyen de recours dans les DOM se situe à 34 % contre 46 % en PACA.
 
Ce sont les adultes de la classe d’âge des 45-64 ans qui ont le plus fréquemment recours au chirurgien-dentiste, avec un taux de 47 %, tandis que le taux le plus faible, à 26 %, se situe dans la classe d’âge des 85 ans et plus, « ce que corroborent les études réalisées sur cette catégorie de population, peu consommatrice de soins dentaires », commente la Drees.
 
S’agissant des enfants, le rapport montre, là aussi, une nette amélioration ces dernières années : l’accès au chirurgien-dentiste, facilité par les consultations de prévention proposées par l’assurance maladie, a permis, en 2012, à 47 % des enfants de 6 ans de consulter au moins une fois dans l’année suivant leur 6e anniversaire contre 15 % en 2007, année de montée en charge du dispositif MT’Dents.
 
Conséquence : en 2015, 68 % des élèves de CM2 et des collégiens de 3e sont indemnes de caries. Soit une augmentation de 8 points par rapport à 2008 ! Mais les inégalités sociales demeurent : quel que soit l’âge, les enfants d’ouvriers présentent plus fréquemment des atteintes carieuses que ceux de cadres. Dès 5-6 ans, 31 % des enfants d’ouvriers ont au moins une dent cariée contre 8 % des enfants de cadres ; en CM2 les pourcentages s’élèvent respectivement à 40 % et 27 % et ils sont de 58 % et 34 % en 3e.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Le chirurgien-dentiste acteur d’un bon sommeil

En cas de problématique de ronflement et d’apnées du sommeil, « le chirurgien-dentiste doit vérifier la condition bucco-dentaire du patient qui doit être compatible et sans contre-indication à l’utilisation d’une orthèse, faire le choix de l’orthèse, en assurer la pose, le réglage et le suivi, a rappelé l’UFSBD à l’occasion de la journée nationale du sommeil le 16 mars. Le chirurgien-dentiste est non seulement un soignant mais il peut surtout être un point d’entrée pour poser le diagnostic initial et assurer ...

Enquête 27/03/2018A
Touche pas à ma Sécu !

Touche pas à ma Sécu !

Quand il leur est rappelé que la France consacre environ le tiers du revenu national au financement de la protection sociale, plus de six Français sur dix estiment que c’est « normal » (62 %), quand 22 % jugent que c’est « insuffisant » et 14 % « excessif », montre le « Baromètre d’opinion » de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des ...

Enquête 23/03/2018A
Hygiène bucco-dentaire connectée

Hygiène bucco-dentaire connectée

Une brosse à dents électrique connectée à un smartphone est-elle vraiment utile ? Change-t-elle les comportements de brossage en « coachant » l’utilisateur ? L’UFSBD et la société Kolibree tentent de répondre à ces questions. Ils ont lancé en septembre dernier une enquête qui conduira à proposer à 10000 Français d’utiliser une telle brosse par le biais de 400 praticiens répartis sur ...

Enquête 30/01/2018
02/04/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue 78 Montigny, cherche collaborateur pour reprise gros cabinet fin année. Tél. 07 69 19 78 08.
19/04/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Vente cabinet 95, omnipratique et ODF, très bon CA fort potentiel, pour praticien(ne) dynamique ou couple. Tél. 01 47 11 35 09, 06 76 71 77 31.
13/04/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Cabinet proche Versailles, recherche collaborateur salarié pour prophylaxie 2/3 jours par semaine. Tél. 01 34 62 57 57.
03/04/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Paris 15e, cabinet dentaire 5 praticiens, cherche collaborateur(trice). Association future possible. Envoyer CV à : cabinetdentaire75015@gmail.com
13/04/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté En vue retraite, cède cabinet tenu 42 ans, 2 fauteuils 3e possible, labo prothèse, cadre agréable lumineux, climatisé aux normes, ascenseur, ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°14-15 Vol.100 - 11 Avril 2018 Sommaire Je m'abonne