Anesthésie palatine indolore

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 2045)
Information dentaire

Réussir sans faire mal une anesthésie
palatine n’est pas le fait du hasard.
Des outils adéquats et une bonne utilisation de son matériel, permettent d’obtenir des résultats constants, même sans longue
expérience.

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Anesthésie

Article réservé à nos abonnés Anesthésie électronique au Quicksleeper 5® et MIH : la clé de la réussite ?

3e lauréat 2020 : Caroline Leverd, Thomas Marquillier, Caroline Delfosse, Thomas Trentesaux Grand Prix : Comment garantir une anesthésie de qualité en 2020 ? Une première...
Anesthésie

Article réservé à nos abonnés Comment aborder l’anesthésie lors de la première consultation en odontologie pédiatrique ?

2e lauréat 2020 : Etienne Boulbin Grand Prix : Comment garantir une anesthésie de qualité en 2020 ? Une première ! Organisé...
Anesthésie

Article réservé à nos abonnés Le maximum de soins dans le minimum de séance : c’est possible, grâce à l’anesthésie ostéocentrale

1er lauréat 2020 : Linda Martin Grand Prix : Comment garantir une anesthésie de qualité en 2020 ? Une première ! Organisé...
Anesthésie

Article réservé à nos abonnés Le meopa au cabinet dentaire les réponses à mes interrogations

Indications Il est indiqué pour des analgésies de courte durée pour des actes douloureux, ou en cas de douleur légère...