Can we bond to zirconia?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 31 mars 2016 (page 70-71)
Information dentaire

Zirconia as densely sintered pure oxide ceramic1 does not contain any glassy phase2. So – in contrast to silicate containing glass-ceramics3 – no microretentive etching pattern can be created via hydrofluoric acid etching [1]. Furthermore, as zirconia does not contain any silica, silanes cannot be used to promote bonding [2]. The abundant number of publications evaluating bonding to zirconia ceramics implicates that bonding to zirconia ceramics might be still a clinical problem in dentistry [3].
However, zirconia bonding is no problem anymore, when clinically proven methods for zirconia ceramic bonding are used. These methods utilize firstly cleaning, roughening and chemical activation through airborne particle abrasion4 using pure alumina particles. Although some researchers question the effectiveness of air-abrading zirconia, recent studies of our group have shown that air-abrasion with 50 µm alumina at a reduced pressure of 0.05 MPa (7 psi) is able to adequately condition the bonding surface [4-6].
In addition to air-abrasion, secondly phosphate monomers should be used as most effective chemical coupling agents to air-abraded zirconia. Phosphate monomer luting cements (e.g., Panavia [Kuraray, Tokyo, Japan]), or phosphate monomer primers such as Clearfil Ceramic Primer (Kuraray) or Monobond Plus (Ivoclar Vivadent) used on freshly air-abraded zirconia are very reliable bonding method as shown by multiple clinical studies with non-retentive or minimal retentive prosthetic restorations such as resin-bonded fixed dental prostheses5 with retainer wings6 or inlay retainers [3, 7]. However, it is of outmost importance that contamination of the air-abraded zirconia surface with saliva or other contaminants must be avoided as this would prohibit chemical bonding of the phosphate monomer to zirconia.
In the opinion of the author, the optimal method to show that a specific bonding method is capable to provide durable resin bonding to zirconia is to use it for non-retentive…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le protocole e_LAB : les étapes clés

Le relevé de la couleur en dentisterie esthétique peut être considéré comme un challenge que ce soit pour le dentiste...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés La prothèse fixée transitoire en technique additive

Réalisée à la suite d’une démarche analytique, la prothèse transitoire est souvent considérée comme une restauration définitive confectionnée à l’aide...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation occlusale par CFAO à l’aide de composites usinables

La conception et fabrication assistée par ordinateur (CFAO) a été longtemps considérée comme un outil. C’était à nous d’adapter cet...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation esthétique d’un adolescent polycarié : discussion autour des méthodes et matériaux utilisés

Les résines composites sont aujourd’hui largement utilisées en restauration dentaire par technique directe. Les propriétés mécaniques de ces matériaux, ainsi...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’endocouronne : état des données actuelles

La restauration des dents traitées endodontiquement et ayant subi une perte de substance importante demeure un défi à relever. Ce...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’obturation canalaire avec une nouvelle famille de biomatériaux… en toute simplicité (partie 2)

STÉPHANE SIMON Professeur des Universités (Paris Santé), exercice libéral limité à l’endodontie. Grand leader d’opinion et d’enseignement en endondontie, Stéphane...