Carie précoce du jeune enfant

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 22-29)
Information dentaire
La carie précoce du jeune enfant est une forme sévère de polycaries.
Elle est caractérisée par l’étiologie comportementale concernant l’hygiène bucco-dentaire et alimentaire, l’âge de survenue, l’aspect clinique variable et complexe.
L’évolution de la carie précoce est rapide et ses conséquences sont graves.
La prise en charge doit être globale, elle est influencée par le contexte pédodontique constitué par le jeune âge de l’enfant, les difficultés relationnelles, la complexité du tableau clinique, la notion du risque carieux, la récidive et les complications.

A propos d’un cas

Malgré les progrès de prévention de la maladie carieuse, il est encore fréquent de recevoir en consultation d’odontologie pédiatrique de très jeunes enfants porteurs de nombreuses lésions carieuses.
La carie précoce du jeune enfant est une forme sévère et particulièrement virulente de carie dentaire ; elle est définie par son caractère rampant, circulaire et sévère, l’âge de survenue situé entre 6 mois et 6 ans, et son étiologie plurifactorielle, notamment alimentaire (biberon sucré le soir ou au moment de la sieste, sirops pédiatriques…). Sa prise en charge par le pédodontiste est difficile, car l’enfant, à cet âge, n’est généralement pas coopérant pour recevoir les soins dentaires.
Néanmoins, il existe une stratégie de prise en charge de la carie précoce dont l’objectif est d’obtenir le plus rapidement possible une mise en état fonctionnelle et esthétique de la cavité buccale et d’éviter toute récidive.

Définition
La carie précoce du jeune enfant se définit par la présence d’au moins une dent cariée (avec ou sans cavitation), absente ou obturée au niveau de la denture d’un enfant de 71 mois ou moins. On ajoute également la lettre S (sévère) : (S-CPE) dans certains cas, par exemple si l’enfant montre déjà des signes de caries sur au moins une surface lisse des dents avant l’âge de trois ans [1-4].

Cas clinique
Un enfant (S.A.) de sexe masculin, âgé de 4 ans, est présenté en consultation au service de Pédodontie-Prévention à la faculté de médecine dentaire de Rabat (Maroc) pour une mise en état de sa cavité buccale. Il est accompagné par son père.
L’anamnèse médicale révèle que le jeune patient ne présente pas de pathologies générales.
Pendant les deux premières années de sa vie, il a eu l’habitude néfaste, à l’origine de la forme sévère de polycaries observée, de s’endormir avec un biberon de lait sucré le soir. Ce comportement à risque a été associé au grignotage…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie pédiatrique

Article réservé à nos abonnés Bridge collé cantilever : pour une optimisation muco-gingivale de l’intégration esthétique

Le bridge collé cantilever représente une thérapeutique de choix dans le cadre de la prise en charge de l’édentement unitaire...
Odontologie pédiatrique

Article réservé à nos abonnés La prophylaxie dentaire individuelle. Facile et accessible

Plus d’un an après les premiers confinements, les praticiens font face aux conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la...