Chirurgie des fistules bucco-sinusiennes

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°29 - 2 septembre 2020 (page 23-24)

1. Lambeau de muqueuse vestibulaire.

Information dentaire

Une fistule bucco-sinusienne (FBS) est une communication anormale épithélialisée entre le sinus maxillaire et la cavité buccale, qui survient le plus souvent par défaut de fermeture spontanée d’une communication bucco-sinusienne (CBS), compliquant l'extraction d'une molaire ou d'une prémolaire. Habituellement, la communication se ferme spontanément 48 heures après l’extraction si son diamètre est inférieur à 5 mm [1]. L’absence de cicatrisation spontanée entraîne généralement une sinusite maxillaire purulente dont le traitement (amoxicilline + acide clavulanique 1 g x 3/j durant 10 jours) permet dans certains cas d’obtenir une fermeture spontanée de la CBS [2]. En cas de persistance au-delà de 3 semaines, la CBS s’épithélialise, devient une FBS organisée, et un traitement chirurgical est nécessaire.

Principe

L’intervention doit associer trois éléments :

  • curetage de la fistule avec ablation de l’épithélium cicatrisé ;
  • drainage d’une sinusite maxillaire purulente si celle-ci persiste malgré l’antibiothérapie : méatotomie moyenne ou ponction/drainage du méat inférieur ;
  • fermeture de la FBS par voie buccale.

La technique de fermeture de choix est la fermeture par autogreffe, sous anesthésie générale, dont le choix dépend de la taille de la FBS et de sa localisation. Quelle que soit la méthode choisie, des aiguilles de suture à section ronde seront utilisées pour éviter le délabrement de la muqueuse déjà fragilisée.

Lambeau de muqueuse buccale vestibulaire

Le lambeau de muqueuse buccale vestibulaire (fig. 1) est destiné aux FBS de taille modérée (< 5 mm).

Il consiste à réaliser deux incisions divergentes verticales dirigées vers le vestibule, puis à suturer le lambeau. L’inconvénient de ce procédé est la perte de profondeur vestibulaire.

Lambeau de transposition graisseuse (boule de Bichat)

Il est destiné aux défects > 5 mm, surtout pour le secteur molaire [3]. Incision vestibulaire, dissection et expression de la boule graisseuse facilitée par la pression digitale sous l’arche zygomatique. La graisse transposée est introduite dans la perte de substance et suturée.

Lambeau de rotation de muqueuse fibro-palatine

Ce lambeau est destiné aux défects > 5 mm (fig. 2). Lambeau en pleine épaisseur de rotation pédiculée sur l’artère palatine. Le site de prélèvement est laissé en cicatrisation dirigée.

Greffe osseuse

En cas de large défect, en particulier du secteur prémolaire, une greffe osseuse peut être ajoutée au lambeau de couverture muqueuse (surtout si un implant est prévu).

Indications

En cas de fistule < 5 mm, trois alternatives aux autogreffes peuvent être proposées :

  • en présence de suppuration sinusienne : méatotomie…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Chirurgie orale

Article réservé à nos abonnés À propos d’une tuméfaction génienne basse unilatérale douloureuse

1. Quel examen complémentaire prescrivez-vous ? a. Scintigraphie osseuse b. Examen anatomo-pathologique c. Bilan biologique d. IRM e. Autre 2....