Chirurgie orthognathique en première intention

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°3 - 15 juin 2017 (page 32-37)
Information dentaire
Dans les traitements chirurgico- orthodontiques conventionnels la préparation et la décompensation orthodontiques pré-chirurgicales des arcades autorisent des déplacements chirurgicaux de plus grande amplitude optimisant la correction squelettique et assurent une stabilité per et post-opératoire qui simplifie le geste chirurgical et limite la récidive. L’appareil orthodontique offre aussi un ancrage dentaire suffisant pour les tractions intermaxillaires post-chirurgicales. Depuis une dizaine d’années [1], parallèlement au développement des ancrages temporaires en orthodontie, une nouvelle approche dite « surgery first » (chirurgie en première intention ou chirurgie première) est apparue, reportant la totalité du traitement orthodontique après l’intervention chirurgicale.

Avantages et inconvénients

Cette approche présente plusieurs avantages pour le patient [2-4].
• Elle évite l’aggravation esthétique et parfois fonctionnelle liée à la décompensation, inconfortable pour le patient et souvent difficile à supporter psychologiquement (fig. 1).


Au contraire, la correction du décalage squelettique dès le début du traitement apporte une amélioration esthétique immédiate à la grande satisfaction du patient augmentant le plus souvent sa coopération ultérieure (fig. 2).

• La durée du traitement orthodontique est diminuée car les déplacements dentaires sont facilités par différents mécanismes :
– la correction du décalage squelettique s’accompagne d’une normalisation des tissus mous environnants qui ne s’opposent plus à la décompensation alvéolaire post chirurgicale (fig. 2),
– de même, la réduction de l’activité musculaire et des forces occlusales facilite les déplacements orthodontiques post-chirurgicaux,
– et surtout, durant les 3 ou 4 premiers mois [5] suivant la chirurgie les déplacements orthodontiques sont plus rapides, bénéficiant du phénomène d’accélération régional (PAR) (phénomène histologique localisé qui associe une accélération du turnover osseux et une diminution de la densité osseuse observé après agression chirurgicale de l’os). Des corticotomies peuvent être réalisées pendant l’intervention pour renforcer cet effet.
 
• Une amélioration immédiate des troubles du sommeil et de la qualité de vie des patients porteurs d’un Syndrome d’Apnées Hypopnées Obstructives du Sommeil (SAHOS) liée à l’augmentation des dimensions des voies aérifères supérieures par l’avancée mandibulaire et/ou maxillaire (fig. 3).

• Le choix de la date de l’intervention ne dépend plus du déroulement du traitement orthodontique…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (Partie 2) : Adhésion à l’émail

Depuis les travaux de Buonocore, suivis de ceux de Newman et Miura, puis l’introduction de la technique du mordançage acide...
Biomatériaux ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (partie 1) : définition et données actuelles

Les travaux de Buonocore en 1955, puis ceux de Bowen en 1965 ont ouvert la voie du collage d’attaches orthodontiques...
ODF

Article réservé à nos abonnés Gestion de la « période de contention » chez l’adulte

Ne pas confondre dispositif de maintien et période de contention Le dispositif de maintien est la pièce maîtresse de la...
ODF

Article réservé à nos abonnés Recommandations sur la contention

Hétérogénéité des pratiques [2] Les pratiques sont nombreuses et variées. En effet, la gouttière thermoformée est plébiscitée et utilisée au...
ODF

Article réservé à nos abonnés Spécificités de la contention en cas de parodontite

Les parodontites sont des pathologies d’origine bactérienne, aggravées par de nombreux facteurs (tabac, génétique, hygiène…) [1] et conduisant à une...
ODF

Article réservé à nos abonnés Approches multiples et variées pour contenir l’espace des incisives latérales absentes

Paramètres particuliers à prendre en compte Voici quelques aspects importants de la contention dans les cas d’agénésie des incisives latérales...