Coiffage pulpaire : quelles sont les raisons des échecs ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
L’évolution des pratiques odontologiques vers la préservation tissulaire oriente de plus en plus les praticiens vers la conservation de la vitalité pulpaire. Pourtant, nombreux sont ceux qui, redoutant les échecs, préfèrent ne pas tenter de préserver et optent pour une pulpectomie systématique. Dans ce contexte, quels sont les facteurs à prendre en considération pour prendre la décision de conserver ? Comment réduire ces risques d’échec ?

Le retour du coiffage pulpaire

Après de nombreuses années d’abandon, le concept de préservation de la vitalité pulpaire a refait surface dans les cabinets dentaires.
Le développement des matériaux de la famille des biocéramiques est largement responsable de ce regain d’intérêt. Comme si, grâce à ces matériaux intelligents, le coiffage marchait mieux…
Ce n’est pas complètement faux, mais loin d’être vrai.
Alors que la littérature fourmille de nouvelles études sur l’évaluation du succès du coiffage pulpaire, la tendance est de conclure que le taux de succès est au-dessus des 70 % sur les analyses rétrospectives de l’activité d’une population de professionnels, voire supérieur à 92 % dans les essais finement contrôlés.

Chacun d’entre nous a cependant encore en tête des échecs de coiffage pulpaire et des conséquences extrêmement douloureuses pour le patient, très rapidement après le traitement.
Si ces douleurs postopératoires signent un échec immédiat de la procédure, il existe une autre forme d’échec, dite d’échec à long terme.
Celui-ci qui est qualifiable sur une radiographie de contrôle à plusieurs mois de distance par la mise en évidence d’une ou de plusieurs lésions apicales sur la dent traitée. Lésions qui signent de façon évidente la nécrose pulpaire, donc l’échec du traitement.
Ces deux échecs sont finalement liés à deux facteurs totalement différents.

Les échecs immédiats

En présence d’une lésion carieuse profonde, celle qui justifie la procédure de coiffage, la pulpe est systématiquement inflammatoire. Une inflammation cependant très circonscrite et suffisamment peu étendue pour justifier la préservation de la vitalité. Mais, cliniquement, comment peut-on être certain que lorsque l’on pratique le coiffage de la pulpe, tout le tissu inflammatoire a été éliminé ? Nos outils de diagnostic sont finalement trop peu fiables pour permettre de distinguer…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le point de vue de l’endodontiste dans le diagnostic et le plan de traitement des lésions endo-parodontales

Étiologies et classification des lésions endo-parodontales La complexité des LEP reflète l’étroite relation entre le parodonte et le système endodontique....
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés La gestion chirurgicale des lésions endo-parodontales

Étiologie de la lésion endo-parodontale Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une infection simultanée de l’endodonte et du parodonte, nécessitant...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le contrôle de l’infection dans les lésions endo-parodontales : objectifs et moyens

Importance du contrôle de l’infection endocanalaire et parodontale dans les LEP Origine infectieuse des lésions endo-parodontales Une LEP établie est...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Les traitements parodontaux des lésions endo-parodontales

Étiopathogénie, diagnostics et classifications Les lésions endo-parodontales sont toujours associées à une contamination microbienne. Ces contaminations peuvent être d’origine traumatique,...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Comment améliorer le traitement endodontique lors des lésions endo-parodontales ?

Le cas particulier des pathologies endo-parodontales Les infections endo-parodontales impliquent une interaction complexe entre les infections endodontiques et parodontales, où...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Critères de décision et objectifs parodontaux du traitement des lésions endo-parodontales
Le point de vue du parodontiste

Diagnostic parodontal et classification selon l’EFP des lésions endo-parodontales De nombreuses classifications des LEP se sont succédé, basées sur l’étiologie, la...