• Écrit par

Collage indirect des attaches orthodontiques assisté par ordinateur

Télécharger la formation
Information dentaire
Une nouvelle technique utilisant la CFAO permet de digitaliser l’étape de positionnement des attaches sur les moulages en plâtre, et donc de faciliter le collage indirect en gagnant en précision et en efficience.

Le collage direct est un processus long, avec un risque de contamination des surfaces dentaires préparées, une précision aléatoire du positionnement des attaches (due à l’absence de repères sur la dent lors du collage) et un accès visuel difficile voire impossible en vision directe (surtout en lingual) [1,2].
Le collage indirect s’est vite développé apportant un gain de temps au fauteuil, un confort de travail et une meilleure précision de collage. Cependant, dans la méthode conventionnelle avec réalisation de moulages en plâtre, positionnement manuel des attaches sur le moulage et réalisation d’une gouttière de transfert, les manipulations sont chronophages et l’orthodontiste doit le plus souvent faire intervenir un laboratoire externe. Cet article présente, à travers un cas clinique, deux protocoles de collage indirect numérisé.
Moreau [3] a déjà décrit un procédé de collage indirect assisté par CFAO mais il nécessite l’intervention d’un laboratoire extérieur. Cet intermédiaire demande un temps de réalisation supplémentaire et un coût supérieur. L’orthodontiste pourrait réaliser de façon autonome le collage indirect des attaches entièrement au cabinet sans intervention extérieure grâce au développement de logiciels comme OrthoAnalyzer® de 3Shape.
Nous avons testé deux méthodes de réalisation des gouttières de transfert des attaches orthodontiques sur une même patiente par un opérateur identique. Cette patiente adulte présentait une classe…

Les commentaires sont fermés.