Comment améliorer la translucidité de la zircone Y-TZP ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°2 - 30 septembre 2016
Information dentaire
La zircone apparaît en odontologie il y a quinze ans sous la forme d’une chape recouverte de céramique feldspathique, en alternative à la couronne céramo-métallique. Le succès de la zircone provient de sa biocompatibilité et de son potentiel esthétique en association avec des propriétés mécaniques optimisées.
Depuis cinq ans, l’utilisation de la zircone s’est orientée vers le concept de couronne monolithique (tout zircone). Dans cette indication, le caractère réflecteur de la zircone Y-TZP pose un problème esthétique, surtout dans les secteurs antérieurs et il devenait indispensable d’améliorer sa translucidité.
Un article de Zhang Yu [1], du Département de Biomatériaux et de Biomimétique de l’Université de New-York, nous apporte un certain nombre de solutions pour améliorer la translucidité de la zircone Y-TZP, en grande partie exploitées par les fabricants. Cet article peut être téléchargé gratuitement sur PMC (PubMed Central).

Rappel sur la zircone
La zircone utilisée aujourd’hui en dentisterie est une céramique polycristalline (fig. 1), dopée à l’yttrium et dénommée plus précisément zircone 3Y-TZP.



Le chiffre 3 correspond à une concentration de 3 % d’Y2O3 en moles, soit 5,2 % en masse. Cette zircone est formée en grande partie, à température ambiante, de grains de structure tétragonale métastable. Les propriétés mécaniques élevées proviennent du processus d’auto-réparation associé au phénomène de transformation tétragonale-monoclinique [2]. En effet, cette transformation consomme l’énergie élastique nécessaire à la propagation des microfissures. Mais cette transformation peut survenir en surface lorsque la zircone est au contact de l’eau dans le milieu buccal. Cette dégradation hydrique à basse température peut fragiliser nos restaurations [3]. Pour limiter ce phénomène, on ajoute une petite quantité d’alumine (0,25 % en masse) à la zircone Y-TZP.

Propagation de la lumière dans la zircone
Quand un rayonnement de lumière visible incident rencontre un matériau comme la zircone Y-TZP, une partie importante est réfléchie, une faible partie est absorbée, une partie est diffusée et le reste est transmis (fig. 2).



La réflexion de Y-TZP est importante, elle associe une réflexion de surface majoritaire et une réflexion interne.
L’absorption de Y-TZP est très faible dans le spectre du visible, car la bande interdite de Y-TZP est comprise entre 5,2 et 6 eV, énergie très supérieure à l’énergie de 3,2 à 1,7 eV des photons du visible.
La diffusion est le facteur essentiel dans la limitation de la translucidité de 3Y-TZP. Cette diffusion provient des joints de grains, des phases secondaires, des impuretés et des porosités. La diffusion associe réflexion interne et réfraction. La réfraction s’effectue à chaque changement…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Matériaux à empreinte élastiques : les silicones par addition

Appelés également vinylpolysiloxanes (VPS), les silicones par addition sont les matériaux les plus utilisés dans l’élaboration d’empreinte élastique pour prothèse...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés What is ABRZ?

Definition of ABRZ The Acid Base Resistant Zone (ABRZ)1 is firstly reported [1] in 2004 as a part of the microstructure observed...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Understanding caries as a non-communicable disease current concepts of etiology and pathogenesis

Professeur à la Faculté de Sciences médicales de l’Université de Talca au Chili, Rodriguo Giacaman est un expert international en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Overlay en composite réalisé par impression 3D : un des premiers cas cliniques et premières réflexions

La fabrication additive, plus couramment appelée impression 3D, est abordée depuis maintenant plusieurs années dans le domaine de la médecine...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Phénomènes d’usures par frottement au sein des dispositifs médicaux… En toute simplicité

Pascale Corne a réalisé une thèse d’université sur les mécanismes d’usures au sein des connexions implantaires co-dirigée par Jean Geringer,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Usure abrasive à trois corps ou « Abrasion »

L’usure est la détérioration que produit l’usage. Au niveau des tissus dentaires, c’est une manifestation physiologique, cumulative et irréversible qui...