Considérations sur la chirurgie guidée dynamique en implantologie

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°2 - 11 juin 2020 (page 148-161)
Information dentaire
La qualité du positionnement tridimensionnel des implants est un des facteurs décisifs du succès de la thérapeutique implantaire à court, moyen et long terme. Les techniques chirurgicales de mise en place d’implants à main levée (guidage mental) ou celles utilisant des guides trop rudimentaires n’offrent pas, en général, un positionnement implantaire suffisamment précis pour répondre aux impératifs biologiques ou prothétiques.

L’informatique permet aujourd’hui des aides performantes à la mise en place d’implants. Les deux grands types sont la chirurgie guidée statique et la chirurgie guidée dynamique, en général comparées sur le seul critère de leur précision. Pourtant, les problématiques d’organisation du flux de travail, de contrôle per opératoire de la précision, de modification de la planification en cours d’intervention ou d’adaptation à l’ensemble des situations cliniques rencontrées sont autant d’éléments de choix.

Le respect des règles de positionnement des implants est un des points clés du succès des traitements implantaires. Ce positionnement doit obéir à des impératifs biologiques et prothétiques, souvent liés. Il doit ménager des épaisseurs tissulaires suffisantes pour livrer passage aux éléments vasculaires assurant leur trophicité. Le positionnement doit aussi permettre un assemblage prothétique simple adoptant des solutions vissées de préférence, ainsi que des contours naturels qui évitent les surplombs trop importants et permettent un accès facile à l’hygiène. Un positionnement inadéquat est trop souvent à l’origine de complications esthétiques et prothétiques. Dans près de la moitié des cas, il est associé aux complications biologiques [1,2].

La thérapeutique implantaire respecte une démarche systématique centrée sur le projet prothétique qui comprend :

  • une phase d’analyse et de planification ;
  • une phase chirurgicale de transposition de la planification ;
  • une phase prothétique ;

Trop souvent encore, l’analyse pré-implantaire se fait de façon traditionnelle, c’est-à-dire sans utilisation de l’informatique. Le projet prothétique, précisé par un wax-up réalisé sur des moulages d’études, sert de base à un guide d’imagerie présentant des index radio-opaques. Ce guide d’imagerie, porté par le patient lors de l’examen radiologique volumique, permet la confrontation, sur les mêmes planches radiographiques, entre le projet prothétique et les structures anatomiques. L’opérateur dispose ainsi des données nécessaires au choix et au positionnement des implants. Pour transposer chirurgicalement la planification, le guide d’imagerie est converti en guide chirurgical. Ces guides, peu pratiques et interférant souvent avec le lambeau ou le foret, ne permettent pas une précision suffisante. De nombreux praticiens leur préfèrent l’utilisation d’instruments de mesures directs, pied-à-coulisse…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie

Article réservé à nos abonnés L’implantoplastie pour le traitement des péri-implantites : revue systématique de la littérature. Partie 2

RÉSUMÉ Objectifs La fréquence globale des péri-implantites, pathologie d’origine bactérienne, affecte 20 % des implants et 10 % des patients. Il n’existe...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Prise en charge multidisciplinaire d’un cas complexe concernant la zone esthétique antérieure maxillaire

Résumé La zone antérieure maxillaire est une zone esthétique carrefour des différentes spécialités odontologiques. Sa réhabilitation doit toujours passer par...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Régénération d’une lésion intra-osseuse par approche chirurgicale minimalement invasive

Résumé La prise en charge des maladies parodontales débute par le contrôle des facteurs de risques systémiques et locaux modifiables. À...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Planification des traitements implanto-prothétiques

Exercice limité à la parodontologie et l’implantologie, Paris Praticien attaché à la consultation d’implantologie du service de chirurgie maxillo-faciale (hôpital de Villeneuve-Saint-Georges)...
Implantologie Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Implantologie et principes de l’occlusion fonctionnelle

L’implantologie domine au sein de l’arsenal prothétique moderne, le nombre de patients éligibles s’étend et, dès lors que la mobilité...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prophylaxie implanto-prothétique : la part du patient

Selon Lee et coll. [1], la prévalence de la péri-implantite est décrite comme touchant plus de 9 % des implants posés,...