Des boutons sur la gencive !

  • Par
  • Publié le . Paru dans Parodontologie Implantologie Orale, un nouveau regard n°3 - 15 septembre 2023 (page 38-41)
Information dentaire

Rubrique dirigée par le Pr Sophie-Myriam Dridi

Anamnèse

Un patient de 38 ans est adressé par son chirurgien-dentiste après la découverte fortuite de multiples lésions gingivales, sous la forme « de boutons » conformément à ses propos. Plutôt inquiet malgré l’absence de signes fonctionnels, il souhaitait une prise en charge rapide. L’entretien médical a permis d’écarter tout antécédent médical et chirurgical, mais a révélé un historique de tabagisme actif estimé à dix paquets-années, récemment sevré depuis deux mois et sans association avec une intoxication éthylique. De plus, il ne prenait aucune médication et n’avait pas souvenir d’un épisode traumatique passé.

Examen clinique

L’examen endo-buccal a révélé l’existence de plusieurs papules blanches, fermes à la palpation, situées uniquement sur la gencive attachée antérieure au niveau du maxillaire. Ces multiples élévations saillantes sont de taille variable, presque toutes infra-millimétriques et sont groupées en nappes, avec des éléments tantôt isolés tantôt coalescents. La muqueuse de recouvrement est pâle, clarifiée ou opalescente sans architecture papillomateuse. Par ailleurs, l’examen global des muqueuses orales n’a révélé aucune autre lésion. Le patient présentait seulement une gingivite induite par la plaque modérée.

Hypothèses diagnostiques

Face à de multiples lésions papuleuses asymptomatiques de la gencive, plusieurs diagnostics différentiels doivent être évoqués.

1/ Les pseudo-tumeurs/tumeurs dans un contexte syndromique : elles sont rares et peu connues. Le caractère multiple des lésions observées est la clé de voûte de l’hypothèse diagnostique. En premier lieu, on peut évoquer un syndrome de Cowden ou syndrome des hamartomes multiples, associant dans sa forme typique, des manifestations cutanéo- muqueuses (trichilemmomes faciaux, papillomatose orale, kératoses acrales, multiples hamartomes*…) ainsi qu’un risque augmenté de cancers, en particulier…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Lésions labiales atypiques

Cas 1 Motif de la consultation Patient de 35 ans, qui a été adressé par son médecin généraliste pour une...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés L’algie gingivale est bien un signe d’alerte à ne pas négliger !

Anamnèse Une patiente de 71 ans est adressée par son médecin généraliste pour une inflammation gingivale diffuse symptomatique. L’entretien médical...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Métastases gingivales : l’examen anatomopathologique est déterminant !

CAS 1 Motif de la consultation Étudiante de 21 ans, venue consulter pour l’apparition d’une lésion de la gencive mandibulaire...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Lésions palatines atypiques

CAS 1 Motif de la consultation Patient de 90 ans adressé par son chirurgien-dentiste traitant pour une lésion palatine d’apparition...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés À propos de douleurs linguales atypiques

Rubrique coordonnée par Guy Princ 1. Au vu de l’anamnèse et de l’examen clinique, quel(s) diagnostic(s) vous semble(nt) le(s) plus probable(s)...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Les ulcérations peuvent être d’origine infectieuse, inflammatoire, traumatique ou tumorale

CAS 1 Motif de la consultation Étudiante de 23 ans, venue consulter pour l’apparition d’une lésion douloureuse sur la langue....