Diagnostic occlusal

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°4 - 15 octobre 2021 (page 248-251)
Information dentaire
  1. Comment réaliser une anamnèse clinique ?
  2. Quels sont les éléments permettant un diagnostic occlusal ?
  3. L’imagerie est-elle indispensable ?
  4. Quels examens prescrire ?

    Le diagnostic de la pathologie des articulations temporo-mandibulaires (les dyskinésies dento-articulaires, DDA) est un prérequis indispensable à toute thérapeutique médicale.

    Il passe par une anamnèse et un examen clinique précis et encadré, et permet d’évaluer un pronostic et de proposer un traitement adapté [1].

    Il n’est malheureusement pas rare de constater que bon nombre de patients sont porteurs d’orthèses, ont subi des meulages occlusaux, ont été médicamentés, ont reçu des consignes de vie sans même avoir été informés de la nature de leur pathologie [2]. Tout semblerait-il donc possible avec l’appellation de SADAM ?

    Le diagnostic occlusal répond à deux questions essentielles : où se situe le disque articulaire ? Et dans quel état se trouve-t-il (fig. 1) ? Une classification simple, clinique, ancienne certes mais qui n’a pas vieilli, établie par Farrar et McCarthy (tabl. I) [3] permet dès lors d’informer le patient, de définir la dysfonction et de formuler une proposition thérapeutique explicite et justifiable.

    Tableau I – Classification de Farrar et McCarthy, simple, clinique et exhaustive

    Dyskinésies dento-articulaires

    Définition

    Signes cliniques

    Imagerie médicale

    Axiographie

    Thérapeutique

    Capsulite Rétrodiscite

    Distension-compression Hyperlaxité

    Subluxation

    Complexe condylo-discal mobile, dissocié mais fonctionne

    Ligaments étirés

    Inflammation capsulaire

    Compression articulaire

    Pathologie des CI II2

    Douleur aux pôles extérieurs

    Postérieur

    BO unilatéralement

    Déviation mandibule

    Pas de bruit

    Pas de limitation

    Céphalées

    Douleur au ptérygoïdien latéral

    OIM-ECM-SCM

    Pas d’orthèse

    Luxation ductible

    DDR-DCDR

    Disque partiellement et momentanément déplacé

    Reste sur le condyle

    Se re-coapte en fonction

    2 claquements O/F obligatoires

    Nets ou discrets

    Douleur possible

    Déviation mandibule

    Cet article est réservé aux abonnés.
    Pour lire la suite :

    Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
    Mot de passe
    oublié ?

    Vous pouvez également :

    Acheter l'article En version numérique
    Acheter le numéro À l'unité

    Thèmes abordés

    Sur le même sujet

    Occlusodontologie

    Article réservé à nos abonnés À propos de la Relation Centrée

    Le principe Nous devons reconnaître que certains patients présentent cliniquement une instabilité mandibulaire par instabilité de l’Occlusion d’Intercuspidie Maximale (OIM)...
    Occlusodontologie

    Article réservé à nos abonnés Posture et occlusodontie fonctionnelle

    Le système postural par ses nombreux capteurs et leurs interconnexions est d’une grande complexité, ce qui rend délicates la compréhension...
    Occlusodontologie

    Article réservé à nos abonnés Les DDA et proposition thérapeutique du composite-up

    Les dyskinésies dento-articulaires (DDA) sont des troubles du cycle de mastication, majoritairement liés à des anomalies morphologiques des tables occlusales...
    Occlusodontologie

    Article réservé à nos abonnés Système CEREC et occlusodontie fonctionnelle : gestion des cas de faible étendue

    Le système CEREC, depuis les années 1980 [1], s’est démarqué par sa particularité de permettre au patient de recevoir une...
    Implantologie Occlusodontologie

    Article réservé à nos abonnés Implantologie et principes de l’occlusion fonctionnelle

    L’implantologie domine au sein de l’arsenal prothétique moderne, le nombre de patients éligibles s’étend et, dès lors que la mobilité...
    Occlusodontologie ODF

    Article réservé à nos abonnés Orthodontie et occlusodontie fonctionnelle

    Nous déplaçons des dents quotidiennement, développons les mâchoires, créons de beaux sourires. Mais nous interrogeons-nous suffisamment sur la finalité de...