Échec de l’ostéointégration et vitamine D : état actuel des connaissances

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°33 - 29 septembre 2021 (page 86-92)
Information dentaire

Différentes pathologies systémiques ont été décrites comme facteurs ou indicateurs de risque contribuant à l’échec de l’ostéointégration. De même, la carence en vitamine D a été évoquée comme pouvant jouer un rôle important dans la perte précoce des implants. Le but de cette revue de littérature est d’évaluer l’importance de la vitamine D dans le processus d’ostéointégration.

D’après Manzano et al [1], l’utilisation d’implants courts ou la consommation de tabac seraient des facteurs de risque à l’origine de l’échec implantaire précoce. De même, Resnick [2] et Alvim-Pereira et al [3] ont rapporté l’incidence potentielle du déficit de certaines substances biologiques comme la vitamine D sur l’ostéointégration.

La vitamine D, ou 1,25(OH)2D, est une hormone stéroïde liposoluble essentielle pour le maintien de la santé osseuse au travers de la régulation du phosphate et du calcium [4] en agissant notamment sur l’absorption intestinale du calcium.

Elle a deux origines, cutanée et alimentaire. Dans la peau, la synthèse de la provitamine D3 se fait à partir du 7 déhydrocholestérol dans les couches profondes de l’épiderme. L’alimentation apporte de la vitamine D2 et D3. Celles-ci sont transportées dans le sang jusqu’au foie où elles sont hydroxylées en 25(OH)D, puis dans le rein pour une deuxième hydroxylation en vitamine D sous forme active, responsable des effets osseux et extra-osseux [5] (fig. 1).

La concentration de 25(OH)D, ou calcidiol, révèle les réserves en vitamine D. Le dosage de la forme active de la vitamine D, la [1,25(OH)2D], n’est pas recommandé car, en cas d’insuffisance en vitamine D, le taux de sa forme active peut néanmoins être normal.

D’après Holick [6], le déficit en vitamine D serait largement répandu et concernerait environ un milliard de personnes, en situation de déficit ou de carence. Selon une étude rétrospective de Waskiewicz et al [7], 83 % des patients bénéficiant d’une chirurgie orale générale ou à visée implantaire sont déficients en vitamine D et 15 % environ sont carencés.

Ainsi, le taux sérique normal en 25(OH)D moyen doit être compris entre 30 et 50 ng/ml. Le diagnostic de déficit est posé lorsque le taux est inférieur à 30 ng/ml et celui de carence lorsque ce taux est inférieur à 10 ng/ml.

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Le guide à étage : nouvel atout thérapeutique après reconstruction osseuse pré-implantaire

Grâce aux progrès technologiques et à l’avènement des flux de travail numérique continu, l’implantologie assistée par ordinateur (CFAO) devient pratique...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Gestion d’un échec dans la prise en charge implanto-prothétique d’un maxillaire totalement édenté

Situation thérapeutique Un patient consulte pour une prise en charge implantaire, il n’a pas de problème de santé particulier et...
Implantologie Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Un SSA (Sealing Socket Abutment) nouvelle génération, le SSASB

Grâce au numérique, il est désormais possible de réaliser l’empreinte optique le jour de la chirurgie implantaire et dans la...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Restaurations implanto-portées compensant un édentement bi-maxillaire encastré : la prise d’empreinte

Un patient se présente en consultation d’implantologie pour compenser ses édentements maxillaire et mandibulaire. Lors de cette première consultation, une...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Planification des traitements implanto-prothétiques

Exercice limité à la parodontologie et l’implantologie, Paris Praticien attaché à la consultation d’implantologie du service de chirurgie maxillo-faciale (hôpital de Villeneuve-Saint-Georges)...