Efficacité des traitements interceptifs de classe II

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°2 - 15 juin 2014 (page 40-42)
Information dentaire
Le traitement précoce fait l’objet de nombreuses évaluations dans la littérature : consommateur inutile d’un semestre ou plus, de coopération pour certains, il faciliterait le traitement de seconde phase pour d’autres.
Qu’en est-il selon les données de la littérature ?
Quels bénéfices peut-on en attendre ?

Revue de littérature

L’objectif de ce travail est d’évaluer, selon la littérature, l’efficacité des traitements interceptifs de classe II.

Matériel et méthode
Nous avons effectué une recherche sur Pubmed en croisant les mots-clés suivants :
• Early + orthodontic* + class II + effective* + randomized – review (type de publication)
• Early + orthodontic* + incisor + trauma + randomized – resorption
Le critère de non-inclusion était le fait que les traitements soient comparés entre eux sans groupe témoin non traité.
Les critères de jugement ont été répertoriés puis analysés.

Résultats
Nous avons trouvé 12 articles par la sélection des mots Early + orthodontic* + class II + effective* + randomized – review et 2 articles par Early + orthodontic* + incisor + trauma + randomized – resorption.
3 articles ont été exclus, car ils comparaient les traitements interceptifs entre eux.
Ainsi, nous avons retenu les 11 articles suivants :
Early + orthodontic* + class II + effective* + randomized – review : (O’Brien et al., 2003 Sep ; O’Brien et al., 2003 Nov ; O’Brien et al., 2006 Apr ; O’Brien et al., 2009 May ; O’Brien et al. 2009 May ; Mäntysaari et al., 2004 ; King et al., 1999 Tulloch et al., 2004 ; Wheeler et al., 2002).
Early + orthodontic* + incisor + trauma + randomized – resorption : (Chen DR et al., 2011 ; Koroluk et al., 2003).
Au total, 6 articles sont écrits par des auteurs des États-Unis, 1 par des auteurs finlandais et 3 par des auteurs britanniques.
Les critères retenus étaient des critères : dentaires, squelettiques, psychologiques, esthétiques, coût, durée, fractures des incisives, taux d’extractions, complexité, besoin de traitement.
Critère dentaire
Il revient dans 6 articles (O’Brien et al., 2003 ; O’Brien et al., 2009 ; King et al. 1999 ; Mäntysaari et al., 2004 ; Tulloch et al., 2004 ; Wheeler et al., 2002) et il s’avère significatif dans 4 (Mäntysaari…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (Partie 2) : Adhésion à l’émail

Depuis les travaux de Buonocore, suivis de ceux de Newman et Miura, puis l’introduction de la technique du mordançage acide...
Biomatériaux ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (partie 1) : définition et données actuelles

Les travaux de Buonocore en 1955, puis ceux de Bowen en 1965 ont ouvert la voie du collage d’attaches orthodontiques...
ODF

Article réservé à nos abonnés Gestion de la « période de contention » chez l’adulte

Ne pas confondre dispositif de maintien et période de contention Le dispositif de maintien est la pièce maîtresse de la...
ODF

Article réservé à nos abonnés Recommandations sur la contention

Hétérogénéité des pratiques [2] Les pratiques sont nombreuses et variées. En effet, la gouttière thermoformée est plébiscitée et utilisée au...
ODF

Article réservé à nos abonnés Spécificités de la contention en cas de parodontite

Les parodontites sont des pathologies d’origine bactérienne, aggravées par de nombreux facteurs (tabac, génétique, hygiène…) [1] et conduisant à une...
ODF

Article réservé à nos abonnés Approches multiples et variées pour contenir l’espace des incisives latérales absentes

Paramètres particuliers à prendre en compte Voici quelques aspects importants de la contention dans les cas d’agénésie des incisives latérales...