Enregistrement du profil transmuqueux en implantologie – Le transfert personnalisé

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°2 - 30 octobre 2019

10. Le transfert modifié est vissé en lieu et place de la couronne dans l’empreinte en silicone translucide.

Information dentaire
En prothèse sur implant, le respect du profil transmuqueux dans le secteur antérieur maxillaire est un sujet très sensible. En effet, le succès esthétique de la restauration repose autant sur la réussite de la pièce prothétique que sur l’aspect du parodonte, ainsi que sa stabilité dans le temps. La technique d’empreinte, pour reproduire ce profil transmuqueux sur le modèle de travail, a été largement décrite dans la littérature scientifique. L’objet de cet article est de proposer une approche qui garde les mêmes principes de base de cette technique d’empreinte, mais en utilisant de nouveaux matériaux disponibles sur le marché. L’idée est d’améliorer la qualité de l’empreinte en limitant les écueils éventuels inhérents à la technique traditionnelle, avec une approche efficace et facile d’accès.

Réaliser une empreinte pour couronne unitaire sur implant est devenu une étape facile. Il suffit de s’équiper, en plus du matériel de base pour une empreinte en prothèse fixée, d’un transfert et d’un analogue du système implantaire considéré [1, 2]. Le transfert, comme son nom l’indique, va permettre de transférer la position de l’implant au laboratoire de prothèse. L’analogue simulera l’implant et, grâce au transfert, sera positionné sur le modèle de travail comme l’implant sur l’arcade du patient. Le profil gingival est une autre information importante à enregistrer pour garantir une bonne intégration de la restauration d’usage, surtout au niveau du secteur esthétique maxillaire antérieur [3, 4]. En effet, une bonne gestion des tissus mous péri-implantaires est tout aussi importante que la forme et la couleur de la future prothèse pour permettre une intégration esthétique réussie. Une bonne stabilité parodontale sera également garante du maintien du résultat dans le temps. La technique d’empreinte avec transfert personnalisé a pour but de permettre une reproduction correcte de la situation en répondant à ces différents impératifs [5, 6]. Elle fait appel à un protocole précis et rigoureux en utilisant des produits adaptés.

Cet article a pour but de décrire une méthode utilisant un silicone translucide (Exaclear®, GC) et un composite fluide de restauration (G-aenial Universal Injectable©, GC) (fig. 1). L’objectif est de palier les éventuels écueils qui nuisent à la qualité de l’empreinte comme une coulée incomplète par l’utilisation d’une résine méthacrylate avec des bulles ou des manques, une photopolymérisation incomplète en raison de l’emploi d’une résine composite fluide ou la rotation du transfert dans le silicone, voire de la résine autour du transfert du fait de sa surface lisse et de sa forme cylindrique.

Description

Avant d’envisager l’empreinte sur implant dans un secteur…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Adhésif à base de protéines de moule  : Fonctionnement, application et perspectives en chirurgie dentaire

Le monde du vivant possède plus de quatre milliards d’années d’expérience dans la résolution de problèmes, par nécessité et pour...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le Polyétheréthercétone ou PEEK : matériau de demain en odontologie ? #1

Le polyétheréthercétone (en anglais Polyetherether­ketone) ou PEEK est un poly(oxy-1,4-phénylène-oxy-1,4-phénylènecarbonyl-1,4-phénylène). Cette dénomination rébarbative correspond tout simplement à un polymère aromatique...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les antibiotiques en odontologie, bon usage et antibiorésistance… En toute simplicité

Spécialiste qualifiée en chirurgie orale, Julie Guillet est MCU-PH à la faculté d’odontologie de Nancy, responsable du département de chirurgie...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse par éléments finis : point méthodologique

La Méthode des éléments finis (MEF) est une méthode numérique permettant d’approcher la solution d’un problème d’ingénierie complexe (en général...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les verres bioactifs : des propriétés aux applications cliniques en dentisterie restauratrice et en endodontie

Les verres bioactifs (Bioactive glasses, BAG), comme leur nom l’indique, font partie des matériaux dits « bioactifs ». Depuis leur découverte en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le nano-assemblage, parce qu’une image vaut mille mots…

Cette rubrique se propose de présenter à chaque numéro un schéma, un graphique, une vue microscopique… pour expliquer certains comportements des...