Flux digital en implantologie à propos d’un cas sur une incisive centrale

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire

1. Couronne céramo-métallique sur dent 21, à extraire.

Information dentaire

L’irruption des outils numériques au sein de notre pratique quotidienne nous incite à délaisser en partie les techniques conventionnelles. C’est notamment le cas lors de la gestion d’un édentement maxillaire antérieur concernant l’incisive centrale.

Analyse pré-implantaire

Recueil des données

Une patiente de 32 ans est reçue en consultation au cabinet. Elle ne présente pas d’antécédents médicaux ou chirurgicaux. Elle se plaint de douleurs aiguës en regard de la 21 lors de la mastication. Cette dent a été traitée par son précédent chirurgien-dentiste il y a quinze ans, à la suite d’un accident de vélo. Un traitement endodontique a été rendue nécessaire ainsi que la pose d’un ancrage radiculaire de type inlay-core et d’une couronne céramo-métallique (fig. 1).

L’examen clinique révèle la présence d’un biotype parodontal épais, une gêne lors de la palpation vestibulaire ainsi qu’une douleur à la percussion. La réalisation d’une radiographie rétro-alvéolaire et d’un CBCT confirme la présence d’une fissure radiculaire (fig. 2).

Proposition et prise de décision

Il est expliqué à la patiente la nécessité d’extraire la dent, au vu de la situation clinique, et la possibilité de poser un implant lors de cette même séance (la patiente ne présentant aucune contre-indication à l’implantologie). Il lui est également précisé qu’une couronne provisoire peut être réalisée le jour même.
En raison de ses exigences esthétiques et compte tenu du caractère d’urgence, la patiente accepte la proposition. Une prise d’empreinte numérique est réalisée avec une caméra optique.

Planification implantaire

Avec l’aide du prothésiste, le fichier DICOM du CBCT et le fichier issu de l’empreinte optique sont associés. Afin de simuler au mieux la situation endo-buccale de la patiente, l’extraction virtuelle de la 21 est effectuée.
Cette visualisation de l’avulsion permet dans un second temps le positionnement dans cette même zone d’un implant (de plateforme standard 4,20 x 13) grâce à un logiciel de planification implantaire…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie

Le traitement des péri-implantites

Coordination scientifique : Philippe Khayat, Benjamin Pomès Dans cette édition spéciale, onze articles et 17 auteurs font le point sur...
Implantologie chirurgicale

Réhabilitation implantaire secteur postérieur mandibulaire et ROG

La question Il s’agit d’évaluer, selon la situation clinique, la pertinence du recours à la technique de la régénération osseuse...
Implantologie

La zircone est-elle une alternative au titane en implantologie orale ?

La structure Le zirconium est un métal de transition du groupe IV et du sous-groupe du titane dans le tableau...
Implantologie

L’importance de la vitamine D en chirurgie osseuse et implantaire

Les chiffres Selon les recommandations actuelles, le taux optimal de vitamine D (fig. 1) doit se situer entre 30 et...
Implantologie

Traitement du maxillaire fortement résorbé à l’aide d’implants transzygomatiques

La perte des dents s’accompagne toujours d’une résorption osseuse plus ou moins importante, phénomène parfois accentué par le port de...
Implantologie

Faut-il une greffe gingivale pour créer de la muqueuse kératinisée ?

La question La gencive kératinisée péri-implantaire est-elle nécessaire ? L’absence de gencive kératinisée favorise-t-elle l’apparition des péri-implantites ? Le lien direct est...