Gestion de la « période de contention » chez l’adulte

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°4 - 15 septembre 2023 (page 36-41)
Information dentaire
L’adulte est extrêmement motivé pour maintenir les résultats du traitement orthodontique. La « contention » est une période de « maintenance orthodontique » qui ne peut être confondue avec le choix du dispositif fixe ou amovible. Pour le succès de cette période et augmenter la pertinence des rendez-vous de contrôle, nous vous proposons une « check-list » des points à vérifier lors de la consultation.

Ne pas confondre dispositif de maintien et période de contention

Le dispositif de maintien est la pièce maîtresse de la « contention », mais on ne peut réduire la « contention » au type de système, qu’il soit fixe ou amovible. Il ne protège pas, à lui tout seul, le patient des récidives. Les fonctions, l’état dentaire et parodontal, le vieillissement sont sources de récidive ou de nouvelles malocclusions, quel que soit le système mis en place. C’est pourquoi mieux vaut lui préférer le terme de maintenance orthodontique [1].

Le choix du dispositif dépend de la malocclusion d’origine. Il ne peut être stéréotypé comme chez le junior. Il dépendra du niveau des finitions obtenues, de l’occlusion dynamique, de la stabilité des fonctions, de l’âge, de l’état parodontal et dentaire, de la présence ou non d’implant, de l’efficacité des précédentes contentions si le patient a déjà bénéficié d’un traitement.

Par exemple, le retraitement d’un patient atteint d’un « Syndrome du fil » [2, 3], au vu de l’état des connaissances imparfaites de l’étiologie de cette situation, méritera une réflexion pour trouver un système de confiance. Une fibre collée est l’une des solutions sécurisantes (fig. 1). Mais, si la langue n’est pas stabilisée au repos comme en fonction, un dispositif amovible type Spring Retainer sera préférable.

Même si la partie fixe est externalisée (fibre collée), l’orthodontiste reste responsable de la stabilité du traitement, et c’est à lui de procéder à la surveillance. Cette dernière fera l’objet d’un devis minoré mais tenant compte des différentes actions nécessaires.

Quel type de devis est adapté à notre patient adulte ?

Le devis doit être sur mesure pour chaque patient, séparé de la partie active du traitement, et tenir compte des particularités de l’adulte anticipées dès le début du traitement.

Pour beaucoup…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (partie 1) : définition et données actuelles

Les travaux de Buonocore en 1955, puis ceux de Bowen en 1965 ont ouvert la voie du collage d’attaches orthodontiques...
ODF

Article réservé à nos abonnés Recommandations sur la contention

Hétérogénéité des pratiques [2] Les pratiques sont nombreuses et variées. En effet, la gouttière thermoformée est plébiscitée et utilisée au...
ODF

Article réservé à nos abonnés Spécificités de la contention en cas de parodontite

Les parodontites sont des pathologies d’origine bactérienne, aggravées par de nombreux facteurs (tabac, génétique, hygiène…) [1] et conduisant à une...
ODF

Article réservé à nos abonnés Approches multiples et variées pour contenir l’espace des incisives latérales absentes

Paramètres particuliers à prendre en compte Voici quelques aspects importants de la contention dans les cas d’agénésie des incisives latérales...
ODF

Article réservé à nos abonnés Orthodontie questions-réponses

À quel âge doit-on consulter un orthodontiste ? Selon les autorités de santé, la première consultation doit se faire avant...
ODF

Article réservé à nos abonnés Le nettoyage des aligneurs orthodontiques

Pourquoi nettoyer ses aligneurs ? Même en l’absence d’apports alimentaires, les bactéries buccales se multiplient et créent de façon inéluctable un...