Gestion orthodontico-chirurgicale d’un cas de béance et importance de la prise en charge fonctionnelle

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°2 - 15 avril 2022 (page 54-60)
Information dentaire

Les béances dentaires sont des malocclusions difficiles à traiter. Les troubles fonctionnels sont souvent à l’origine du problème, et leur compréhension sera la clef du succès du protocole global. Ce cas clinique présente l’ensemble des techniques qui vont conduire au succès à long terme de ce type de prise en charge.

Historique du cas

Cette patiente a été suivie dans le cadre d’un traitement interceptif alors qu’elle avait 9 ans. Elle présentait une endognathie maxillaire et une béance antérieure importante liées à des troubles fonctionnels évidents. En effet, l’examen clinique révélait une ventilation buccale exclusive, des ronflements nocturnes et une déglutition atypique. Nous avions noté à l’époque un manque de place pour l’évolution des dents définitives et un inversé d’articulé bilatéral. Les parents avaient rencontré un médecin ORL, mais avaient refusé une intervention visant à enlever les amygdales. Les deux canines maxillaires étaient incluses (fig. 1 à 6).

Le résultat de ce premier traitement a été assez spectaculaire, avec un problème transversal et une béance complètement corrigés. Les deux canines ont été mises en place sur l’arcade.

Examen initial

Quelques années plus tard, au moment de démarrer sa prise en charge orthodontique, la patiente présentait à nouveau une béance antérieure, un décalage des milieux incisifs de 2 mm et le problème transversal avait récidivé. Lors de l’examen clinique, elle présentait un inversé d’occlusion bilatéral postérieur et une ventilation buccale exclusive. À la suite du refus de réaliser l’amygdalectomie de façon précoce, elle ronflait toujours et sa déglutition ne s’était pas modifiée malgré des séances d’orthophonie (fig. 7 à 15).

 

Le premier travail…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés Adapter sa stratégie thérapeutique aux caractéristiques de l’infraclusion antérieure

Comme le montrent les différents articles des deux numéros coordonnés par Sarah Chauty consacrés à l’infraclusion antérieure, les orthodontistes disposent...
ODF

Article réservé à nos abonnés Contention de l’infraclusion : vers de nouvelles approches

La stabilité de la correction de l’infraclusion est difficile : croissance résiduelle verticale qui s’exprime en fin d’adolescence, dysfonctions, voire persistance...
ODF

Article réservé à nos abonnés Fermeture de béance antérieure : quand la psychologie réoriente le protocole ortho-chirurgical initialement prévu

Fermeture de béance antérieure : quand la psychologie réoriente le protocole ortho-chirurgical initialement prévu Cas clinique En 2008, la patiente, âgée de 34 ans,...
ODF

Article réservé à nos abonnés Traitement orthodontique de l’infraclusie : que pouvons-nous attendre des ancrages osseux ?

Les infraclusies antérieures chez l’hyperdivergent constituent un challenge pour l’orthodontiste (fig. 1 a-c) [1]. Les approches thérapeutiques conventionnelles s’avèrent actuellement peu efficaces chez...
ODF

Article réservé à nos abonnés Gestion orthodontique des infraclusions antérieures

Les anomalies de la dimension verticale sont une des composantes essentielles des dysmorphies faciales et sont étroitement liées aux phénomènes...
ODF

Article réservé à nos abonnés L’infraclusion : point de vue du kinésithérapeute, Hélène Gil

Quelles sont les difficultés de traitement par kinésithérapie de l’infraclusion ou béance antérieure ? Hélène Gil : De nombreux articles [1-2] relatent le rapport...