Implantation immédiate unitaire et gestion d’un défaut osseux vestibulaire

  • Par
  • Publié le . Paru dans Parodontologie Implantologie Orale, un nouveau regard n°1 - 15 juillet 2021 (page 22-31)
Information dentaire
Cet article décrit une technique combinant implantation immédiate, régénération osseuse guidée (ROG), greffe de conjonctif enfouie (GCE) par tunnel modifié et pose d’une restauration provisoire transvissée immédiate suivie, après 6 mois de cicatrisation, d’une prothèse d’usage. Cette approche vise à garantir une stabilité optimale et durable des tissus péri-implantaires dans le cas où la table osseuse vestibulaire présente initialement un défaut osseux (déhiscence).

Cet article décrit une technique combinant implantation immédiate, régénération osseuse guidée (ROG), greffe de conjonctif enfouie (GCE) par tunnel modifié et pose d’une restauration provisoire transvissée immédiate suivie, après 6 mois de cicatrisation, d’une prothèse d’usage. Cette approche vise à garantir une stabilité optimale et durable des tissus péri-implantaires dans le cas où la table osseuse vestibulaire présente initialement un défaut osseux (déhiscence).

Des études de cohorte [1-3], des études contrôlées randomisées [4] ainsi qu’un rapport de consensus récents [5] montrent que l’implantation immédiate en zone esthétique donne de bons résultats.

Ce type d’approche peut présenter un risque accru de récessions gingivales si un défaut de la corticale vestibulaire existe (défaut osseux de type déhiscence) [6].

L’adjonction d’une greffe de conjonctif enfouie (GCE) améliore le phénotype gingival initial qui est ainsi plus épais et moins enclin à la récession [7].

L’essai clinique randomisé mené par da Silva et al. [8] montre qu’en denture naturelle, lorsqu’une augmentation du volume des tissus mous est souhaitée (hauteur/épaisseur de tissu kératinisé), la GCE est recommandée.

Cet article décrit une technique combinant implantation immédiate, régénération osseuse guidée, greffe de conjonctif enfouie par tunnel modifié et pose d’une restauration provisoire transvissée. Cette approche vise à garantir une stabilité optimale et durable des tissus péri-implantaires dans le cas où la table osseuse vestibulaire présente initialement un défaut osseux (déhiscence).

Cas clinique

Un patient de 31 ans consulte pour une gêne esthétique et des abcès à répétition à la suite d’un traumatisme sur la 22, survenu cinq ans auparavant. Son sourire est gingival, il découvre un bandeau de gencive de plus de 2 mm (Classe I de Parodontia) [9] interrompu par des récessions gingivales…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés La logique implantaire revisitée : le concept de muco-intégration

Historiquement, une attention limitée était prêtée au pilier intermédiaire. Son rôle se résumait à l’assemblage de la prothèse et de...
Implantologie Prothèse

Article réservé à nos abonnés Les conséquences du non-remplacement des dents extraites ou absentes

Causes de l’absence dentaire [3, 4] Il existe plusieurs explications à l’absence d’une ou plusieurs dents sur l’arcade : l’agénésie...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés L’implantoplastie pour le traitement des péri-implantites : revue systématique de la littérature. Partie 1

Résumé Objectifs > La péri-implantite, pathologie d’origine bactérienne, affecte 20 % des implants et 10 % des patients. Il n’existe pas de...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Ti-base : que coller dessus ? pour quelles indications ? Partie 2 – Technique de laboratoire

Conception prothétique sans Ti-base Deux configurations sont possibles en connexion direct implant en zircone. 1. Situation implantaire juxta-gingivale à connexion...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Ti-base : que coller dessus ? pour quelles indications ? Partie 1 – Historique

Plusieurs points ont une importance majeure pour bien choisir le matériau à coller sur un élément Ti-base : la position...
Implantologie Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Lésion nerveuse du nerf alvéolaire inférieur lors d’une pose implantaire

Rappels Le nerf alvéolaire inférieur (NAI) est le plus touché (64,4 % des cas) lors des chirurgies implantaires du fait de...