• Écrit par

Impression 3D en Valplast® : à propos de trois cas cliniques

Télécharger la formation
Information dentaire

La Revue

La prothèse sous toutes ses formes
5 numéros par an

Abonnez-vous

Quels sont les inconvénients des prothèses Valplast® ?
Quelles en sont les indications ?
Comment se déroule leur réalisation en 3D ?

Malgré les progrès technologiques et l’entrée de la CFAO dans nos protocoles de traitements prothétiques, des situations de non-remplacement des dents sont encore trop fréquemment rencontrées dans nos cabinets [1]. Les contraintes financières ou le manque d’information du patient sont bien souvent un frein au traitement, que ce soit par des solutions fixes sur dents naturelles ou implantaires. La préparation de dents naturelles intactes, dans le but de remplacer une ou plusieurs dents par un bridge, trouve de moins en moins d’indications dans le champ thérapeutique de la dentisterie moderne et ne rencontre pas forcément l’adhésion du patient. En pratique quotidienne, le remplacement des dents à court ou moyen terme par des prothèses amovibles partielles est souvent vécu de façon psychologiquement traumatisante, en raison de la perte de confort, d’esthétique, de difficultés masticatoires ou d’élocution qui en résultent. L’identification de la demande implicite ou explicite du patient permet d’orienter notre prescription prothétique [2]
 
Le port d’une prothèse amovible, même provisoirement, présentant des crochets métalliques disgracieux ou une base dure et inconfortable est souvent perçu comme une contrainte supplémentaire [3,4].
En 2016, la société américaine Arfona® dirigée par Justin Marks, prothésiste dentaire, a présenté un procédé d’impression 3D pour réaliser en un seul temps-laboratoire des prothèses amovibles flexibles par technologie additive, et répondre ainsi à une demande croissante de confort, d’esthétique, et de rapidité de mise en œuvre de traitement transitoire par prothèse amovible.

Ce que les prothèses Valplast® ne sont pas [5-9]

Il convient avant toute chose de fixer de manière rationnelle les limites des traitements par prothèse Valplast® si souvent décriés ou défendus passionnément. Car même s’il suscite un engouement croissant auprès des patients, ce type de prothèse n’est une alternative ni à la prothèse fixe (sur piliers implantaires ou sur dents naturelles), ni même aux prothèses amovibles partielles à infrastructures métalliques, lesquelles, si elles sont bien conçues, constituent un traitement pérenne pour les dents piliers aussi bien que pour le parodonte superficiel et profond.
 
Les prothèses amovibles à châssis métallique sont conçues de manière rationnelle et systématique pour répondre entièrement aux impératifs biomécaniques énoncés par Housset [10], à savoir la sustentation, la stabilisation et la rétention :
– les crochets flexibles des prothèses Valplast® en particulier ne présentent pas les trois composantes s’inscrivant dans cette triade : le bras rétentif, le bras réciproque et le taquet. L’absence de passivité du crochet au repos et leur contrainte sur le parodonte marginal, tout autant que le non-respect des règles de décolletage, peuvent poser problème. Le positionnement du crochet largement apicalement au-delà de la ligne guide cause une contrainte supplémentaire lors de l’insertion et de la désinsertion ;
– le choix d’un appui essentiellement muqueux au détriment de l’appui dentaire est préjudiciable aux dents supports par les contraintes latérales s’exerçant lors de la mastication, mais aussi vraisemblablement sur les crêtes édentées. L’absence de taquets occlusaux ne contrebalance pas les forces axiales au niveau des selles prothétiques. Le rôle de stimulation de l’ostéogenèse osseuse édentée attribué aux propriétés du Valplast® n’a pas, à ce jour, pu être mis en évidence dans la littérature scientifique. C’est au contraire l’enfoncement des selles dans la muqueuse que l’on retrouve dans les prothèses flexibles qui serait responsable de résorption osseuse ;
– le choix d’un matériau flexible pour une prothèse amovible est à…

Les commentaires sont fermés.