l’impression 3D

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2017
Information dentaire
Les avancées technologiques ne cessent d’augmenter les possibilités d’utilisation du numérique en dentisterie moderne. Les techniques de conception et fabrication assistées par ordinateur dites soustractives (par fraisage) existent depuis bientôt trente ans en odontologie.
Cependant, le champ d’application des techniques de fabrication additive, communément appelée « impression 3D », est en pleine expansion.
Cet article a pour but de présenter le fonctionnement de l’une des premières technologies de fabrication additive : la stéréolithographie, qui est plus que jamais une technologie de choix pour la fabrication rapide d’objets en résine photopolymérisable.
L’article introduit la stéréolithographie en présentant la chaîne de fabrication complète allant du modèle numérique à l’objet fini.

Partie 3 - La stéréolithographie

Dans les articles précédents, les concepts généraux de « fabrication additive » [1] (« Additive Manufacturing », AM), plus communément et injustement appelée « impression 3D », ont été introduits. Nous avons ensuite détaillé les étapes de mise en œuvre classique de réalisation de pièces par procédé AM [2]. Cet article aborde le fonctionnement d’une technologie particulière d’AM : la stéréolithographie.

La stéréolithographie

La stéréolithographie est historiquement l’une des premières technologies d’AM, développée grâce aux avancées des résines photopolymérisables dans la seconde moitié du XXe siècle [3]. Elle tire son nom de la lithographie, une technique rapide d’impression d’images du XVIIIe siècle, et du mot grec « stéréo » signifiant que le procédé passe de deux à trois dimensions. C’est par ailleurs cette technologie qui a donné son nom au format de fichier informatique utilisé par presque toutes les machines d’impression 3D, le fichier STL.

Comme nous l’avons expliqué dans les articles précédents, la plupart des techniques d’AM fonctionnent par découpe (« slicing ») d’un modèle numérique en couches d’épaisseur uniforme ou variable qui, empilées les unes sur les autres, forment un objet tridimensionnel.

La stéréolithographie respecte toutes les étapes du flux numérique traditionnel de l’AM [4].

Conception assistée par ordinateur

L’objet est tout d’abord conçu virtuellement par un logiciel dit de Conception Assistée par Ordinateur (CAO). Ce type de logiciel peut laisser une liberté totale de création, par exemple dans l’industrie automobile ou aéronautique, ou être spécialement pensé pour la conception d’objet particulier comme les guides chirurgicaux en implantologie. À la fin de la phase de conception un modèle CAO est obtenu, qui peut être de format variable (IGES, STEP, propriétaire…), s’appuyant sur des modèles mathématiques…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Matériaux à empreinte élastiques : les silicones par addition

Appelés également vinylpolysiloxanes (VPS), les silicones par addition sont les matériaux les plus utilisés dans l’élaboration d’empreinte élastique pour prothèse...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés What is ABRZ?

Definition of ABRZ The Acid Base Resistant Zone (ABRZ)1 is firstly reported [1] in 2004 as a part of the microstructure observed...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Understanding caries as a non-communicable disease current concepts of etiology and pathogenesis

Professeur à la Faculté de Sciences médicales de l’Université de Talca au Chili, Rodriguo Giacaman est un expert international en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Overlay en composite réalisé par impression 3D : un des premiers cas cliniques et premières réflexions

La fabrication additive, plus couramment appelée impression 3D, est abordée depuis maintenant plusieurs années dans le domaine de la médecine...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Phénomènes d’usures par frottement au sein des dispositifs médicaux… En toute simplicité

Pascale Corne a réalisé une thèse d’université sur les mécanismes d’usures au sein des connexions implantaires co-dirigée par Jean Geringer,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Usure abrasive à trois corps ou « Abrasion »

L’usure est la détérioration que produit l’usage. Au niveau des tissus dentaires, c’est une manifestation physiologique, cumulative et irréversible qui...