L’obturation canalaire avec une nouvelle famille de biomatériaux… en toute simplicité (partie 2)

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2021 (page 51-57)
Information dentaire
Dans une première partie, nous avions abordé les objectifs de la dernière étape d’un traitement canalaire, à savoir l’obturation. Dans cette seconde partie, nous présentons une technique simplifiée utilisant des matériaux d’obturation de la famille des biocéramiques. Si techniquement, elle peut être confondue avec la technique décriée dite du monocône, les objectifs atteints sont très différents. De la notion de simple scellement du matériau, nous entrons dans une nouvelle gamme de produits, celle de matériaux d’obturation injectables.

STÉPHANE SIMON

Professeur des Universités (Paris Santé), exercice libéral limité à l’endodontie.

Grand leader d’opinion et d’enseignement en endondontie, Stéphane Simon est auteur de nombreuses publications et d’ouvrages scientifiques, portant notamment sur les nouveaux matériaux d’obturation endodontique. Nommé professeur des universités en 2016, l’auteur exerce à Rouen depuis 2019 une activité libérale exclusivement limitée à l’endodontie et la traumatologie et dirige l’organisme de formation Endo Académie qui dispense des formations en endodontie.

Pascal De March, responsable rubrique

Dans une première partie publiée dans le précédent numéro de BioMatériaux dentaires Cliniques, nous décrivions les objectifs de l’obturation canalaire que l’on peut résumer, au final, par la notion de remplissage d’un espace créé par l’instrumentation et désinfecté par la solution d’irrigation.

Dans cette seconde partie, nous abordons l’utilisation des matériaux de la famille des biocéramiques pour accomplir cette étape ultime du traitement canalaire, avant la restauration coronaire.

De nombreuses techniques opératoires basées sur la compaction ou la condensation de gutta percha sont utilisées pour obturer un système canalaire. Leur mise en œuvre est plus ou moins compliquée, mais toutes restent bien entendu d’actualité. Rappelons que la gutta percha n’a aucune aptitude d’adhésion et quelle que soit la technique, l’utilisation d’un ciment de scellement reste indispensable.

L’objectif de cet article est de décrire l’évolution d’une technique opératoire décriée, la technique dite du monocône, qui connaît un regain d’intérêt depuis l’apparition d’une nouvelle famille de biomatériaux, celle des biocéramiques.

Nous aborderons tout d’abord le rationnel qui conduit à reconsidérer cette technique d’obturation simplifiée. Nous décrirons ensuite les produits utilisés avant de décrire…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Adhésif à base de protéines de moule  : Fonctionnement, application et perspectives en chirurgie dentaire

Le monde du vivant possède plus de quatre milliards d’années d’expérience dans la résolution de problèmes, par nécessité et pour...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le Polyétheréthercétone ou PEEK : matériau de demain en odontologie ? #1

Le polyétheréthercétone (en anglais Polyetherether­ketone) ou PEEK est un poly(oxy-1,4-phénylène-oxy-1,4-phénylènecarbonyl-1,4-phénylène). Cette dénomination rébarbative correspond tout simplement à un polymère aromatique...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les antibiotiques en odontologie, bon usage et antibiorésistance… En toute simplicité

Spécialiste qualifiée en chirurgie orale, Julie Guillet est MCU-PH à la faculté d’odontologie de Nancy, responsable du département de chirurgie...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse par éléments finis : point méthodologique

La Méthode des éléments finis (MEF) est une méthode numérique permettant d’approcher la solution d’un problème d’ingénierie complexe (en général...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les verres bioactifs : des propriétés aux applications cliniques en dentisterie restauratrice et en endodontie

Les verres bioactifs (Bioactive glasses, BAG), comme leur nom l’indique, font partie des matériaux dits « bioactifs ». Depuis leur découverte en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le nano-assemblage, parce qu’une image vaut mille mots…

Cette rubrique se propose de présenter à chaque numéro un schéma, un graphique, une vue microscopique… pour expliquer certains comportements des...