L’obturation canalaire avec une nouvelle famille de biomatériaux… en toute simplicité (partie 2)

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2021 (page 51-57)
Information dentaire
Dans une première partie, nous avions abordé les objectifs de la dernière étape d’un traitement canalaire, à savoir l’obturation. Dans cette seconde partie, nous présentons une technique simplifiée utilisant des matériaux d’obturation de la famille des biocéramiques. Si techniquement, elle peut être confondue avec la technique décriée dite du monocône, les objectifs atteints sont très différents. De la notion de simple scellement du matériau, nous entrons dans une nouvelle gamme de produits, celle de matériaux d’obturation injectables.

STÉPHANE SIMON

Professeur des Universités (Paris Santé), exercice libéral limité à l’endodontie.

Grand leader d’opinion et d’enseignement en endondontie, Stéphane Simon est auteur de nombreuses publications et d’ouvrages scientifiques, portant notamment sur les nouveaux matériaux d’obturation endodontique. Nommé professeur des universités en 2016, l’auteur exerce à Rouen depuis 2019 une activité libérale exclusivement limitée à l’endodontie et la traumatologie et dirige l’organisme de formation Endo Académie qui dispense des formations en endodontie.

Pascal De March, responsable rubrique

Dans une première partie publiée dans le précédent numéro de BioMatériaux dentaires Cliniques, nous décrivions les objectifs de l’obturation canalaire que l’on peut résumer, au final, par la notion de remplissage d’un espace créé par l’instrumentation et désinfecté par la solution d’irrigation.

Dans cette seconde partie, nous abordons l’utilisation des matériaux de la famille des biocéramiques pour accomplir cette étape ultime du traitement canalaire, avant la restauration coronaire.

De nombreuses techniques opératoires basées sur la compaction ou la condensation de gutta percha sont utilisées pour obturer un système canalaire. Leur mise en œuvre est plus ou moins compliquée, mais toutes restent bien entendu d’actualité. Rappelons que la gutta percha n’a aucune aptitude d’adhésion et quelle que soit la technique, l’utilisation d’un ciment de scellement reste indispensable.

L’objectif de cet article est de décrire l’évolution d’une technique opératoire décriée, la technique dite du monocône, qui connaît un regain d’intérêt depuis l’apparition d’une nouvelle famille de biomatériaux, celle des biocéramiques.

Nous aborderons tout d’abord le rationnel qui conduit à reconsidérer cette technique d’obturation simplifiée. Nous décrirons ensuite les produits utilisés avant de décrire…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Overlay en composite réalisé par impression 3D : un des premiers cas cliniques et premières réflexions

La fabrication additive, plus couramment appelée impression 3D, est abordée depuis maintenant plusieurs années dans le domaine de la médecine...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Phénomènes d’usures par frottement au sein des dispositifs médicaux… En toute simplicité

Pascale Corne a réalisé une thèse d’université sur les mécanismes d’usures au sein des connexions implantaires co-dirigée par Jean Geringer,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Usure abrasive à trois corps ou « Abrasion »

L’usure est la détérioration que produit l’usage. Au niveau des tissus dentaires, c’est une manifestation physiologique, cumulative et irréversible qui...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’évidence du bridge collé à une ailette pour le remplacement d’une incisive… ou pas !

Le remplacement d’une dent unitaire antérieure est toujours un défi, étant donné les objectifs esthétiques et fonctionnels (phonatoire et masticatoire)...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Intérêts des exosomes dans la régénération osseuse et parodontale

La parodontite est une maladie inflammatoire associée à une dysbiose, affectant 50 % des adultes et survenant plus fréquemment chez les...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’extension préventive : une renouveauté ?

Aujourd’hui ressurgit sur Internet et dans la littérature dentaire non scientifique, le vieux concept d’extension préventive décrit par Black en 1891....