La BD, un outil percutant en orthodontie

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°4 - 15 septembre 2020 (page 58-60)

5.

Information dentaire
Le 13 avril 2020, Jour 28 du confinement. Le président de la République annonce la reprise pour le 11 mai. La première phase, pendant laquelle nous avons dû annuler sans reporter nos rendez-vous, est terminée. Nous avons repris des forces, la préparation de l’après-confinement peut démarrer.

Le 24 avril, Jour 39, la FFO nous envoie… Vingt-et-une pages de recommandations ! J‘établis une liste des consignes à envoyer aux patients. Mon impression est mitigée, car la quantité est anxiogène. La tension monte, je ressens un fort besoin d’être rassurée mais aussi de sécuriser mes assistantes, mes patients, mes voisins.

En 2017, j’avais eu l’idée de faire un tutoriel en utilisant une bande dessinée1 : mes patients habitant loin peuvent m’envoyer des photos exploitables pour la surveillance durant la période de contention. Je pense alors à cet outil pour communiquer les consignes de sécurité.

Le 26 avril, la décision est prise. Nous allons au cabinet prendre les photos. Le 27 avril, Jour 42, la première version de la BD est dans la boîte !

Secret de fabrication

Je raconte le parcours de notre patient depuis son domicile jusqu’à sa sortie du cabinet. Un story-board est créé, sous forme de post-it dont l’ordre est modifiable.

Nous insistons sur l’horaire, et la suite de l’histoire nous donnera raison. Il n’a jamais été aussi important que le patient arrive à l’heure pour maîtriser la circulation et respecter les règles de distanciation dans le cabinet.

Je mets en scène le patient dans les différentes zones de l’entrée à la sortie (fig. 1). Jouer la pièce, répéter les gestes permet de rentrer dans des détails qui s’avéreront cruciaux : où le patient mettra-t-il ses affaires ? Où posera-t-il son masque ?

Retour maison, le travail d’assemblage du puzzle photos peut démarrer (fig. 2).

Le 28 avril, Jour 43, cette BD est envoyée à notre équipe (fig. 3), que nous intégrerons dans les premières semaines de la reprise. C’est un élément rassurant pour nos assistantes ; elles prennent connaissance des mesures prises pour les protéger.

La BD est prête à être envoyée, par mail ou texto, à nos patients2. Nous commençons à fixer quelques rendez-vous la…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés Le sens du geste : Les gouttières d’éclaircissement dentaire

Il faut souvent bien des mots pour expliquer une technique, un tour de main ou un geste clinique. Pourtant, l’observation...
ODF

Article réservé à nos abonnés la fabrication des fils de contention en collage indirect

Dans un premier temps, les empreintes sont coulées avec du plâtre blanc, taillées jusqu’aux premières molaires, et identifiées, au crayon...
ODF

Article réservé à nos abonnés La normalisation des fonctions : condition de la stabilité des traitements orthodontiques

Les fonctions oro-faciales regroupent la mastication, la ventilation, la posture et la fonction linguale, les tics et parafonctions (comme la...
ODF Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Enfant patient parodontal

L’enfant est-il à risque de maladie parodontale ? Il existe une susceptibilité plus faible au développement de l’inflammation gingivale chez...
ODF Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le « syndrome du fil » de contention collé en orthodontie

Les effets indésirables des fils de contention collés Les contentions par fils collés maintiennent l’esthétique dans les régions antérieures sans...
ODF Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Recessions parodontales au quotidien

Pourquoi renforcer le biotype parodontal ? Physiologiquement, la composition de la gencive lui offre une résistance bien supérieure à celle de la muqueuse...